Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Attribué à

PERUZZI Baldassarre Tommaso


Ecole florentine

Présentation de la Vierge au Temple

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1410, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1274
MA1229

LOCALISATION :
Très grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Attribué à PERUZZI Baldassarre Tommaso

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
PERUZZI Baldassarre Tommaso

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
PERUZZI Baldassarre Tommaso
Ch. L. Frommel, 1967
Copie d'après PERUZZI Baldassarre Tommaso
Anonyme (note ms)

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, pierre noire, avec rehauts de blanc, sur papier lavé de beige. Mis au carreau à la pierre noire. Collé en plein.
H. 00,558m ; L. 00,891m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; dessin d'ordonnance ' collé et doré ' ; au verso du montage à bande dorée, numérotation à la sanguine : 338 et f°f°f° (L. 960 a), à la plume et encre brune : A.RV (L. 2991 b) ; Inventaire Jabach : Ecole de Raphaël, n° 338 (Peruzzi) - Acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) et numérotation : trois cent trente huit ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net. Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869 Desseins d'ordonnances de l'escolle de Raphaël : 338 Nostre Seigneur montant au Temple où il y a quantité de peuple et un homme qui donne l'aumosne aux pauvres où sont grand nombre de figures entieres à la plume lavé et rehaussé sur du papier gris de 3 pieds de long sur 23 pouces de hault dudit [B. da Siena]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.161, chap. : Ecole de Sienne, carton 11. (...) Num¿ro : 1229. Nom du ma¿tre : Idem [[ Peruzzi, Baldassare ]]. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 2. D¿signation des sujets : La présentation de la Vierge au temple. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 56 x L. 90cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 20francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon [Exposé] [[au crayon]]. Observations : Le Peruzzi a exécuté ce sujet dans l'église de la Paix à Rome.. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Projet pour la peinture de l'église de Santa Maria della Pace, à Rome. Le paysage au fond est à rapprocher de ceux réalisés par Polidoro da Caravaggio, à San Silvestro al Quirinale (voir Ch. L. Frommel, 'Baldassare Peruzzi als Maler und Zeichner', Vienne, 1967, p. 129, n° 90, comme original). Sur la datation de cette composition, commandée par F. Sergardi, les avis basculent entre une exécution réalisée avant le départ de Peruzzi pour Bologne (1520) ou après cette expérience, c'est-à-dire pendant son deuxième séjour romain (1523-1524) - voir : M. V. Brugnoli, in Bollettino d'Arte, LVIII (1973) 1, p. 118-119, note n° 50 ; Ch. L. Frommel, op. cit. ; J. Gnann in 'Roma e lo stile classico di Raffaello 1515-1527', cat. exp. Mantoue, Vienne, 1999, n° 271 ; M. Faietti in 'Un siècle de dessin à Bologne 1480-1580. De la Renaissance à la réforme tridentine', cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 2001, sous n° 24. Deux copies d'après la peinture avant le découpage du XVIIè siècle nous permettent d'avoir une idée de l'aspect original de l'ensemble : Louvre, INV 1433, Darmstadt, Hessisches Landesmuseum, inv. AE1367. Plusieurs motifs de la feuille sont inspirés par l'antique : le mendiant au premier plan est une interprétation du Gaulois mourant (Autel de Pergame) ; la tête de l'homme faisant l'aumône au mendiant est tirée du buste de l'Empereur Vitellius (coll. Grimani, voir S. Bailey in The J. Paul Getty Museum Journal, vol. 5, 1977, p. 105). Lire : NICHOLS Tom, "Secular Charity, saced poverty : picturing the poor in Renaissance Venice", Art History, vol.30, p139 à 169.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Rome, Santa Maria della Pace, oeuvre en rapport, Darmstadt, Hessisches Landesmuseum, oeuvre en rapport, Rome, San Silvestro al Quirinale, oeuvre en rapport, Bologne+, Los Angeles, P. Getty Museum, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Vierge Marie - Sergardi, Filippo+ - Grimani, famille+ - Polidoro da Caravaggio+ - Vitellius+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Présentation de la Vierge au Temple - Gaulois blessé - Pergame, autel
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - rehauts de blanc - mis au carreau - plume - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 222