Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/05/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MOLINARI Antonio


Ecole vénitienne

Alexandre et Diogène

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 17334, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII19285
MA12543

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MOLINARI Antonio
C. Monbeig Goguel

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN fin XVIIè s

TECHNIQUES :
Restauré en 2006.
H. 00,182m ; L. 00,273m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1600, chap. : Ecoles diverses, volume 32. (...) Num¿ro : 12543.Idem [[ Inconnus /&. D¿signation des sujets : Volume 32, ayant pour titre : Disegni Studij di Autori diversi, tomo 10. Il contient cent feuilles sur les R° desquelles sont collés deux cent cinquante un dessins, faits de différentes manières. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [248 Vu] [[au crayon]] [Il y en a 248. Cordier] [[à l'encre]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
La version peinte vendue à Milan en 1975 (Finarte, 161, n° 38a) montre Diogène dans une position similaire. Ce dessin est monté avec l'Inv. 17335. Il existe également un tableau de même format mais où les personnages sont inversés (coll. particulière). Un dessin de même sujet, conservé à Düsseldorf, est plus éloigné de la peinture et du dessin du Louvre. Dans un second dessin conservé au Louvre (inv. 17586), Molinari reprend le même thème mais dans un format vertical. Ce dessin appartient à un groupe de feuilles dispersées dans les portefeuilles de dessins anonymes du Louvre. Suite à la publication d'un ensemble tout à fait comparable conservé à Düsseldorf et attribué à Molinari, il a été possible d'établir un lien avec les feuilles du Louvre. Ces deux blocs constituaient le fonds d'atelier de Molinari et étaient, à l'origine, réunis. Celui de Düsseldorf a appartenu à Lambert Krahe, tandis que les feuilles du Louvre proviennent d'albums démembrés, conservés en Allemagne, au collège de Jésuites de Cologne. (C. Monbeig-Goguel in cat. d'exp. 'Venise, l'art de la Serenissima, dessins des XVIIe et XVIIIe siècles', Montpellier, musée Fabre, 2006-2007, n° 42)

INDEX :
Collections : Krahe, Lambert - Maratta, albums dits de
Lieux : Milan+, Collection particulière, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Düsseldorf, Kunstakademie, oeuvre en rapport
Personnes : Alexandre - Diogène
Sujets : Alexandre et Diogène
Techniques : encre brune - lavis de sanguine - mine de plomb - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 7, p. 361