Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 11/04/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

FIASELLA Domenico


Ecole piémontaise et génoise

Le Christ mort sur les genoux de la Vierge, entourée de trois saints

1620

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 17144, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII18971
MA12541

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
FIASELLA Domenico
N. NEWCOME

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN fin XVIIè s

TECHNIQUES :
Pierre noire, sanguine. Annotation sur la page d'album, à la pierre noire : 'Genoese / MN'. Collé en plein sur une page d'album..
H. 00,289m ; L. 00,209m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1600, chap. : Ecoles diverses, volume 30. (...) Num¿ro : 12541.Idem [[ Inconnus /&. D¿signation des sujets : Volume 30, ayant pour titre : Disegni Studij di Autori diversi, tomo 7. Il contient quatre vingt dix neuf feuilles et cent quatre vingt dessins, études, etc., collés sur les quatre vingt quatre premières feuilles et quelques V°. Ils sont faits de différentes manières. Il n'y a rien sur les autres feuilles. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [ 170 ] [[au crayon]] chiffre barré à l'encre. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Un esprit classicisant imprègne cette composition, que Mary Newcome Schleier a reconnue comme une œuvre de Fiasella parmi les anonymes italiens de la fin du xviie siècle, et qui aborde un sujet traité par de nombreux artistes de l'époque, tels Simon Vouet (1590-1649), Orazio Gentileschi (1563-1639), le Cavalier d'Arpin (1568-1640) et Anthony Van Dyck (1599-1641). La référence iconographique la plus immédiate est La Déposition de Pierre Paul Rubens (1577-1640) datée vers 1601-1602 et conservée à la Galleria Borghese à Rome. La Déposition du Christ du Louvre est marquée par un traitement léger qui devient plus précis dans les détails des visages, et les pierres se mélangent dans une recherche d'effets chromatiques. Voir F. Mancini, 'Dessins italiens du musée du Louvre, Dessins génois, XVIe - XVIIIe siècle', Paris, 2017, n°310.

INDEX :
Collections : Krahe, Lambert - Maratta, albums dits de
Personnes : Jésus-Christ - Madeleine, sainte - Vierge Marie - Jean, saint
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Pietà - saint - Christ mort
Techniques : pierre noire - sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 7, p. 332