Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PENNI Luca


Ecole florentine

Cassandre empêchant Déiphobe de mettre à mort Pâris vainqueur des jeux funèbres

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1398, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII542
MA533

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PENNI Luca

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis beige, rehauts de gouache blanche, sur papier lavé beige. Collé en plein.
H. 00,315m ; L. 00,440m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; dessin d'ordonnance ' collé et doré ' ; au verso du montage à bande dorée, numérotation à la sanguine : 196 et f° (L. 960 a, deux fois) ; Inventaire Jabach : Ecole de Florence, n° 196 ( Luca Penni) - Acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) et numérotation : cent quatrevingt seize ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 196 Un general d'armée qui couppe la teste a un jeung homne et un femne qui l'inprore et uene vielle qui tant une linge pour recevoir la teste ou il y a quantité de figures entiere et autre a la plume lavé et rehaussé sur de papier gris de 19 pouce de long sur 14 1/2 pouce d'haut dudit [de Lucas Pennis [Penni]]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.69, chap. : Ecole florentine, carton 4. (...) Num¿ro : 533. Nom du ma¿tre : Idem [[ Penni, Luca /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 5. D¿signation des sujets : Le même sujet traité différemment. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 32 x L. 44cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié.] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Ensemble de six grands dessins racontant 'l'Histoire de Troie' (Louvre, inv.1395, inv.1397-1399, inv.8794, Evanston, Northwest University, inv. 1985.2.250). Ils ont été gravés par Jean Mignon à l'eau-forte, à la même échelle et en contre-partie, au plus tard en 1544, en les complétant d'éléments de paysage, voire en y otant certaines figures. Deux de ces dessins sont préparatoires à la même scène traditionnellement intitulée : 'Le perfide Sinon introduit dans le camp des Troyens'. Mais ce sujet, plusieurs fois remis en question, a finalement été identifié comme 'Cassandre empêchant Déiphobe de mettre à mort Pâris vainqueur des jeux funèbres organisés en sa mémoire', tiré des Fables d'Hygin. Cette représentation n'est pas unique à cette époque. Jean Cousin le Père en a donné une autre interprétation dans un dessin conservé au Metropolitan Museum. Pour leurs qualités épiques et leur énergie, tous ces dessins de 'l'Histoire de Troie' ont connu, par la diffusion des estampes de Mignon, un large succès auprès des émailleurs français du XVIe siècle et fabricants de rondache. (D. Cordellier in cat. d'exp. 'Luca Penni. Un disciple de Raphaël à Fontainebleau', Paris, Musée du Louvre, 2012, p. 47-50)

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Troie, New York, Metropolitan Museum of Art, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Paris, Bibliothèque Nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, oeuvre en rapport, Evanston, Northwestern University, Mary and Leigh Block Museum of Art, oeuvre en rapport
Personnes : Pâris - Cassandre - Sinon - Mignon, Jean, gravure en rapport - Déiphobe - Cousin le père, Jean, oeuvre en rapport
Sujets : MYTHOLOGIES - Guerre de Troie - Hygin, Fables
Techniques : encre brune - rehauts de blanc - lavis beige - plume - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 220