Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 30/08/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PAGANI Paolo


Ecole lombarde

Scène de naufrage? ; têtes d'hommes de profil; partie gauche d'un nu féminin

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1391, Verso

Anciens numéros d'inventaire :
NIII24787
MA12599

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PAGANI Paolo
F. Reiset (Inv. ms)

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN
PAGANI Gregorio

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, pierre noire. Feuilles pliée, en partie occultée par le montage.
H. 00,325m ; L. 00,500m

HISTORIQUE :
Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys ; écriture à la plume et encre brune, sur le montage: Paolo Pagani et Ecole Lombarde - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1694, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12599.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 13. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles dont un carton à deux dessins et un à trois. 103 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Classée à Paolo Pagani par Saint-Morys (J. Labbé, L. Bicart-Sée, 'La collection Saint-Morys au Cabinet des Dessins du Musée du Louvre (II) : Répertoire des dessins', Paris, 1987, p. 53), cette feuille a été rangée parmi celles des maîtres divers de l'école italienne par Morel d'Arleux (Inv. ms) et rendue à Paolo Pagani par F. Reiset (Inv. ms). Dessin préparatoire à un décor de plafond non encore identifié, probablement un édifice sacré. Le sujet est difficile à identifier. La composition est proche d'un autre dessin de Pagani conservé à Olomouc représentant 'San Teodoro libère des Teopaschiti la cité d'Amasia'. On peut supposer que le dessin du Louvre en constitue une seconde version. (S. Marinelli in cat. d'exp. 'Venise, l'art de la Serenissima, dessins des XVIIe et XVIIIe siècles', Montpellier, musée Fabre, 2006-2007, n° 44)

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 218