Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/03/2009 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ASPERTINI Amico


Ecole bolonaise

Un vieillard et une jeune fille : la Charité romaine ?

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 11848, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII22873
MA12584

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ASPERTINI Amico
J. A. Gere (note ms)

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN fin XVIè s
RICCIO Domenico del

TECHNIQUES :
Pierre noire, lavis gris-brun, sur papier lavé de beige. Doublé.
H. 00,267m ; L. 00,183m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; dessin dit du 'Rebut' - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671.
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Num¿ro : 12584.Inconnus. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er à 1097 compris [[petit trait oblique / au crayon]]. D¿signation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem [[ Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [ [[Nouveau n°]] 2] [[à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
L'attribution à Domenico Brusasorci, portée sur la feuille de doublage du dessin, a été refusée en faveur d'Amico Aspertini par J. A. Gere (note ms au verso du dessin), suivi par Ph. Pouncey (note ms au verso du montage), qui ont retrouvé la feuille parmi les dessins des artistes anonymes italiens de la fin du XVIe siècle. En effet, comme l'a remarqué M. Faietti (M. Faietti, D. Scaglietti Kelescian, 'Amico Aspertini', Modène, 1995, p. 314 n° 101), tant du point de vue technique que de celui stylistique, elle semble se rattacher à la dernière période d'activité d'Aspertini, quand à l'habituelle rapidité du trait, à la recherche de figures monumentales et d'effets de lumières, l'artiste semble parfois substituer une écriture peu soignée. Cf. avec d'autres feuilles de l'artiste conservées à Londres (British Museum, London II, fol. 5 v., repr. in Ibidem, p. 67 fig. 48) et à Florence (Galleria degli Uffizi, inv. 12821F, repr. in Ibidem, n° 100).

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport
Sujets : Allégorie de la Charité romaine
Techniques : pierre noire - lavis gris-brun - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 367