Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/04/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME ITALIEN fin XVIè s


Ecole italienne (anonymes d'écoles régionales indéterminées)

Guérison de Godefroy de Bouillon

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 11625, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII25634
MA12607

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME ITALIEN fin XVIè s
F. Reiset (Inv. ms)

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN
ZUCCARO Federico

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Cercle de PROCACCINI Camillo
Catherine Loisel (note manuscrite), 2000
Cercle de ZUCCARO Federico
C. Monbeig Goguel, 1995
Attribué à SAMMACCHINI Orazio
C. Monbeig Goguel (note ms)

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, lavis gris et traces de pierre noire. Au verso annotation à la plume et à l'encre brune, en haut : 'Godefroi de Bouillon Roi de Jerusalem / recouvre la santé à la présentation / que lui fait l'hermite Pierre du / Saint Suaire à la plume lavé d'encre / de la Chine'.
H. 00,373m ; L. 00,288m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1695, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12607.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 21. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont deux cartons à deux dessins. 102 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Autrefois donné à Federico Zuccaro par Saint-Morys [J. Labbé, L. Bicart-Sée, 'La collection Saint-Morys au Cabinet des Dessins du Musée du Louvre (II) : Répertoire des dessins', Paris, 1987, p. 252], ce dessin a été d'abord classé parmi les feuilles des artistes inconnus de l'école italienne par Morel d'Arleux (Inv. ms) et ensuite parmi celles des artistes anonymes italiens du XVIe siècle par F. Reiset (Inv. ms). Son sujet , traditionnellement reconnu comme un épisode de 'La Jérusalem délivrée' du Tasse (voir note ms au verso), a été identifié par C. Monbeig Goguel (cat. exp. Il volto di Cristo, Rome, Palazzo delle Esposizioni, 9 décembre 2000 - 16 avril 2001, n° III.8), comme la 'Guérison du roi Abgar d'Edessa' (Han J. W. Drjvers, 'The image of Odessa in the Syriac Tradition' ; G. Wolf, 'From Mandylion to Veronica : picturing .' in 'The Holy Face and the Paradox of Representation, Papers from a Colloquiom held at the Bibliotheca Hertziana, Rome and the Villa Spelman, Florence, 1996', Bologne, 1998, p. 23). La spécialiste, qui dans un premier temps a proposé une attribution du dessin à Orazio Samacchini (note ms au verso du montage), a ensuite suggéré (op. cit.) de le placer dans le cercle de Federico Zuccari en signalant l'existence d'une autre version de la composition attribuée par J. Nissman et M. C. Abromson à Romolo Cincinnato (passée en vente à New York).

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Jérusalem+, New York, Marché de l'Art, oeuvre en rapport
Personnes : Pierre l'Ermite, saint - Godefroy de Bouillon - Jésus-Christ - Tasso, Torquato+ - Abgar, roi de Syrie - Cincinnato, Romolo+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Saint Suaire - La Jérusalem délivrée, de Torquato Tasso - Guérison de Godefroy de Bouillon - Le Mandylion d'Edesse - La légende d'Abgar
Techniques : encre brune - lavis brun - lavis gris - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 330