Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/09/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

POCCETTI Bernardino


Ecole florentine

Joseph demande à ses frères de lui laisser Benjamin

Vers 1595

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 11198, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII114
MA111

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t.III W345

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
POCCETTI Bernardino
Ph. Pouncey

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN fin XVIè s
GARBO Raffellino del
CAVEDONE Giacomo

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Entourage de POCCETTI Bernardino
S. Vasetti, 1996

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, traces de pierre noire. Collé en plein.
Forme : cintrée dans le haut
H. 00,110m ; L. 00,180m

HISTORIQUE :
Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Conservatoire (L.2207).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.18, chap. : Ecole florentine, carton 1. (...) Num¿ro : 111. Nom du ma¿tre : Idem [[ Raffaelle del Garbo /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 2. D¿signation des sujets : Deux dessins sur le même carton fait à la plume, et lavés au bistre : l'inférieur représente le Christ mort, descendu de la Croix, et pleuré par les Saintes femmes. Le supérieur est cintré, et représente Joseph exigeant que ses frères lui laissent en otage Benjamin. Ils ont été exposés en 1811 sous le n° 327 mention d'exposition barrée au crayon [314-315] [[au crayon / sous le n° d'exposition 327]] Dimensions : H. 11,5 x L. 17 cm ; H. 11 x L. 18 cm. Origine : Idem & Collection nouvelle ]].Prix de l'estimation de l'objet : 50francs. Emplacement actuel : Galerie d'Apollon. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique/ au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [111 Bis] [[au crayon / colonne du nom du maître]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux 111 Bis]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Feuillet faisant partie d'une suite de onze dessins du Louvre, tous cintrés dans la partie supérieure, attribués à G. Cavedone par E. Jabach (Inv. ms), à Raffaellino del Garbo par Morel d'Arleux (Inv. ms) et rendus à Poccetti par Ph. Pouncey en 1982 (INV 11192-11199 ; voir F. Viatte, 'Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Inventaire général des dessins italiens, III: Dessins toscans XVIe-XVIIIe siècles, tome I: 1560-1640', Paris, 1988, n° 342-345, 364-371; S. Prosperi Valenti Rodinò, in cat. exp. Disegni fiorentini 1560-1640 dalle collezioni del Gabinetto Nazionale delle Stampe, Rome, Villa della Farnesina alla Lungara, 1977, sous n° 31-32). Ces dessins sont à rapprocher d'autres études conservées à Rome (I.N.G. inv. F.C. 130538-130553). S. Vasetti ('Alcune puntualizzazioni sugli allievi di Bernardino Poccetti...', in Annali. Fondazione di studi di storia dell'arte Roberto Longhi, 3 (1996), p. 69-98) les a tous considérés comme préparatoires aux lunettes des quatre salles du rez-de-chaussée du Palazzo Salviati (aujourd'hui Gerini), à Florence, dont le décor fut commandé à Poccetti, en 1595, par Antonio Salviati. Ce cycle des fresques de l'Ancien Testament semble avoir été réalisé par son entourage, comme ce dessin qui correspond à la lunette du même sujet dans la quatrième salle dédiée à l'histoires de Joseph. Cf. INV 33557.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Rome, Istituto Nazionale per la Grafica, oeuvre en rapport, Florence, Palazzo Salviati, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Joseph - Benjamin - Salviati, Antonio+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Histoire de Joseph - Joseph et ses frères - Ancien Testament
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 252