Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 30/09/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BANDINELLI Baccio


Ecole florentine

Homme nu, debout, vu de face, le bras gauche levé, regardant vers la droite

Vers 1515/1520

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 10908, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII22653
MA12584

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. IX FV29

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BANDINELLI Baccio
Ph. Pouncey

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN XVIè s

TECHNIQUES :
Sanguine et estompe. Annotation à la plume et encre brune, en bas à gauche : '[...]no del [...]sto'.
H. 00,395m ; L. 00,168m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; ' dessin non collé ni doré ', dit du ' rebut ' - acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Num¿ro : 12584.Inconnus. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er à 1097 compris [[petit trait oblique / au crayon]]. D¿signation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem [[ Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [ [[Nouveau n°]] 2] [[à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
F. Viatte (Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, IX : 'Baccio Bandinelli, dessins, sculptures, peinture', par F. Viatte et M. Bormand (pour les sculptures), V. Delieuvin (pour la peinture), avec la collaboration de V. Goarin, Paris, 2011, n° 29) a noté que le nu, qui présente la même pose du David de Michel-Ange, peut être rapproché à la première version d'Adam dans le groupe sculpté d'Adam et Eve, datant de 1549, aujourd'hui divisé (Adam transformé en Bacchus, Palais Pitti). Ce dessin, plus précoce, pourrait avoir été utilisé plus tard par l'artiste. Voir aussi G. Bresc-Bautier in cat. d'exp. 'Baccio Bandinelli, scultore e maestro', Florence, Museo Nazionale del Bargello, 2014, n° 10. Stefano Pierguidi écrit que cette étude datée vers la fin des années 1510 peut être rapprochée d'une autre feuille aujourd'hui attribuée à Rosso Fiorentino (INV 10906, Louvre, département des Arts graphiques) et d'une sculpture de Jacopo Sansovino, Bacchus, 1512 (Florence, Musée national du Bargello, Inv. Sculture 120 (1879)), Le Jeune homme au bras gauche levé du musée du Louvre : un dessin de Rosso ou de Bandinelli ?, La Revue des Musées de France, Revue du Louvre, 2015, n° 3, p. 57 à 63).

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Florence, Palazzo Pitti, oeuvre en rapport, Florence, Santa Maria del Fiore, Duomo, oeuvre en rapport, Florence, Museo Nazionale del Bargello, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, Département des Sculptures, oeuvre en rapport
Personnes : Adam - Mercure - Bacchus - Buonarroti, Michelangelo, ou Michel Ange, oeuvre en rapport - Sansovino, Jacopo, oeuvre en rapport - Rosso Fiorentino, oeuvre en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - MYTHOLOGIES - Sansovino, Jacopo, Bacchus - Bacchus, par Baccio Bandinelli
Techniques : estompe - sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 200