Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 30/09/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ROSSO FIORENTINO


Ecole florentine

Homme nu, debout, le bras gauche levé

Vers 1526/1527

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 10906, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII501
MA492

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ROSSO FIORENTINO
A. E. Popham (note ms)

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN XVIè s
SARTO Andrea del

TECHNIQUES :
Pierre noire sur papier lavé de gris. Collé en plein. Angle supérieur gauche abattu.
Forme : découpée
H. 00,307m ; L. 00,155m

HISTORIQUE :
Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys ; écriture à la plume et encre brune, sur le montage, en bas à gauche: Andrea del Sarto et à droite: Ecole florentine - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Conservatoire (L.1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.64, chap. : Ecole florentine, carton 3. (...) Num¿ro : 492. Nom du ma¿tre : Idem [[ Andrea del Sarto /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 55. D¿signation des sujets : Une statue de jeune homme nud et vu de face. Dessin au crayon noir, sur papier teinté. Dimensions : H. 30,5 x L. 16cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié.] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
S. J. Fredberg ('Andrea del Sarto catalogue raisonné', II, Cambridge, 1963, p. 258) le classe à Rosso. E. A. Carroll ('The Drawings of Rosso Fiorentino', New York, 1976, p. 121-125, 237-239, n° D.16) le considère d'abord comme préparatoire pour l'estampe de Caraglio 'Mercure dans une niche' gravée en 1526, et ensuite le date de 1527 ('Rosso Fiorentino, Drawings, Prints and Decorative Arts', National Gallery of Art, Washington, 1987-1988, n°45). Stefano Pierguidi écrit que l'attribution à Rosso Fiorentino n'a jamais été vraiment remise en question. L'étude probablement faite d'après nature n'exclue pas la possibilité d'un lien avec la sculpture antique, notamment pour la partie supérieure qui pourrait s'inspirer d'une statue de Bacchus. Le rapprochement avec le Bacchus de Jacopo Sansovino, daté 1512 (Florence, musée national du Bargello, marbre, Inv. Sculture 120 (1879)) semble évidente même si la position des jambes est différente. Les historiens ne semblent pas avoir remarqué la relation encore plus étroite de cette feuille avec une autre sculpture de Bacchus, de Baccio Bandinelli, datée 1549 (Florence, Galleria Palatina, Inv. Pitti. Inv. Ogetti d'Arte 1911, n. 568). Cette ressemblance pourrait remettre en cause l'attribution de la feuille à Rosso (Le Jeune homme au bras gauche levé du musée du Louvre : un dessin de Rosso ou de Bandinelli ?, La Revue des Musées de France, Revue du Louvre, 2015, n° 3, p. 57 à 63).

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Florence, Galleria Palatina, oeuvre en rapport, Florence, Museo Nazionale del Bargello, oeuvre en rapport
Personnes : Mercure - Bacchus - Bandinelli, Baccio, oeuvre en rapport - Caraglio, Gian Giacomo+ - Sansovino, Jacopo, oeuvre en rapport
Sujets : Rosso Fiorentino, Dieux dans les niches - Sansovino, Jacopo, Bacchus - Bacchus, par Baccio Bandinelli
Techniques : pierre noire - papier lavé de gris

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 200