Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME ITALIEN XVIè s


Ecole italienne (anonymes d'écoles régionales indéterminées)

Un souverain recevant des présents

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 10670, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4130
MA3911

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME ITALIEN XVIè s

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN
ANONYME ITALIEN XVIè s
SAMMACCHINI Orazio
Attribué à SALVIATI Francesco

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
SAMMACCHINI Orazio
C. Monbeig Goguel (note ms)
Cercle de SALVIATI Francesco
J. Gere (note ms)

TECHNIQUES :
Pierre noire, lavis brun, rehauts de blanc, sur papier bleu. Collé en plein.
H. 00,240m ; L. 00,177m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, I, n° 365 (Samacchini) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 365 Un empereur en son siege de justice ou il y a plusieurs figure entiere qui luy aporte des vazes plain d'argent a la plume lavé et rehaussé sur de papier bleu de 9 pouce de long sur 11 1/2 pouce d'haut dudit [de Horatio Sommachina [Sammachino]]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.505, chap. : Ecole italienne B, carton 35. (...) Num¿ro : 3911.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 145. D¿signation des sujets : Présens apportés à un souverain. Dessin lavé sur crayon et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 24 x L. 18cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
Donné à Orazio Sammacchini par E. Jabach, ce dessin a été d'abord classé parmi les feuilles des artistes inconnus de l'école italienne par Morel d'Arleux (Inv. ms) et ensuite parmi celles des artistes anonymes italiens du XVIe siècle par F. Reiset (Inv. ms). Il a été d'abord reclassé comme étant attribué à Francesco Salviati, en suivant une indication de J. Gere (note ms au verso du montage : 'cercle de F. Salviati'), et ensuite il a été à nouveau reclassé à un artiste italien anonyme en 1999 (voir Inv. ms du Cabinet des dessins). En revanche, C. Monbeig Goguel (note ms au verso du montage) a accepté l'ancienne attribution du dessin à Sammachini en le rapprochant d'une autre feuille de l'artiste conservée au Louvre (INV 9025).

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Sujets : roi
Techniques : lavis brun - papier bleu - pierre noire - rehauts de blanc

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 162