Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ORSI Lelio


Ecole lombarde

Composition en frise avec déluge mythologique

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 10459, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII7363
MA6857

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ORSI Lelio
Ph. Pouncey (note ms)

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN
Morel d'Arleux (Inv. ms)
ANONYME ITALIEN XVIè s
F. Reiset (Inv. ms)
CALDARA Polidoro
E. Jabach (Inv. ms)

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis gris, pierre noire, rehauts de blanc, papier beige. Mise au carreau à la pierre noire (dimension du carreau : 3,4 cm). Collé en plein.
H. 00,126m ; L. 00,423m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, II, n° 346 (Polidoro) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) - marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net. Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869 Desseins d'ordonnances de l'escolle de Raphaël : 346 Un triomphe marin où il y a un Gallaté et plusieurs autres figures entieres à la plume et lavé sur du papier roux de 18 pouces 1/2 de long sur 7 pouces 1/2 de hault dudit Carravagio
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.5, p.888, chap. : Ecole italienne C, carton 61. (...) Num¿ro : 6857.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 79. D¿signation des sujets : Un combat de tritons et tempête. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 12,5 x L. 42cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD37

COMMENTAIRE :
Attribué à Polidoro da Caravaggio dans la collection d'Everhard Jabach, puis rangé d'abord parmi les feuilles de l'école italienne par Morel d'Arleux (Inv. ms) et ensuite parmi celles de l'école italienne du XVIe siècle par F. Reiset (Inv. ms), ce dessin a été reclassé à Lelio Orsi (voir note ms sur l'Inventaire du Cabinet des Dessins) en suivant une proposition faite par Ph. Pouncey (note ms au verso du montage). V. Romani ('Lelio Orsi a Roma : fra maniera raffaellesca e maniera michelangiolesca', dans Prospettiva, n° 29, avril 1982, p. 41, 59 note 67, repr. p. 50 fig. 17), qui y a reconnu la reprise de motifs raphaélesques (le groupe du triton et de la nymphe, au centre de la frise, emprunté à La Galatée de la Fernesina) et une forte influence de Perino del Vaga, l'a rapproché de trois fragments de fresques représentant des scènes de Déluge, attribués à Lelio Orsi, qui sont conservés dans les dépôts de la Galleria Estense de Modène (repr. dans Ibidem, p. 51 fig. 18-20). Elle a également souligné l'analogie du dessin avec des scènes peintes par Pellegrino Tibaldi dans les cartouches en trompe l'oeil de la Sala Paolina, au château saint Ange, à Rome, entre 1546-1547 (V. Romani, 'Lelio Orsi', Modène, 1984, p. 33-34 et note 36, repr. fig. 19). A dater entre 1550-1554 selon V. Romani (Lelio Orsi a Roma...', cit., p. 48) ou plutôt vers 1552- 1554, à l'époque de la décoration de la Rocca di Novellara, selon N. Clerici Bagozzi (dans cat. exp. Lelio Orsi : 1511-1587, dipinti e disegni, Reggio Emilia, Teatro Valli, 1987-1988, par E. Monducci, M. Pirondini, G. Briganti et al., p. 87 n° 55, repr.). Cf. avec les feuilles du Louvre INV 10500 et 10501. Voir aussi : L. Gensini, dans C. Monbeig Goguel, 'Alphabet pour Roseline. Dessins italiens peu connus ou redécouverts (XVe-XVIII siècles)', dans 'Hommage au Dessin. Mélanges offerts à Roseline Bacou', Rimini, 1996, p. 116-117 sous fig. 13 ; A. Muzzi dans, cat. exp. Il Parmigianino e il fascino di Parma, Florence, Galleria degli Uffizi, 2003, par M. di Giampaolo, A. Muzzi, p. 154-157 sous n° 85-86 ; S. Wuhrmann, R. Cariel, cat. exp. Vision du déluge de la Renaissance au XIXe siècle, Dijon, Lausanne, 2006, p. 116 n° 10.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Rome, Farnesina, Sala di Galatea, oeuvre en rapport, Modène, Galleria Estense, oeuvre en rapport, Rome, Castel Sant'Angelo, Sala Paolina, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Novellara, Rocca, oeuvre en rapport
Personnes : Bonaccorsi, Piero+ - Raphaël+ - Tibaldi, Pellegrino+
Sujets : Déluge - nymphe - MYTHOLOGIES - triton - Galatée, de Raffaello Santi
Techniques : encre brune - lavis gris - papier beige - pierre noire - rehauts de blanc - mis au carreau - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 124