Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BONACCORSI Piero


Ecole florentine

Apollon et Hyacinthe

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 10383.BIS, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII6589
MA6118
MA6119

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BONACCORSI Piero
B. Davidson

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN XVIè s

TECHNIQUES :
Sanguine. Indication de format ovale à la sanguine. Collé en plein.
H. 00,118m ; L. 00,075m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; dessin d'ordonnance ' collé et doré ' ; au verso du montage à bande dorée, numérotation à la sanguine : 459 et 8° ; Inventaire Jabach : Ecole de Raphaël, n° 459 (Perino del Vaga) - Acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) et numérotation : quatre cent cinquante neuf ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net. Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869 Desseins d'ordonnances de l'escolle de Raphaël : 459 Un Apollon avec le petit Cupidon figures entieres à la sanguine sur du papier blanc de cinq pouces 1/2 de long sur 7 pouces de hault dudit [del Vaga]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.809, chap. : Ecole lombarde, carton 56. (...) Num¿ro : 6118.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 182. D¿signation des sujets : Psyché et l'Amour. Dessin de forme ovale, fait à la sanguine, en forme de camée. Dimensions : H. 11 x L. 6cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 15francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée le 27 août 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD36
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.809, chap. : Ecole lombarde, carton 56. (...) Num¿ro : 6119.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 183. D¿signation des sujets : Apollon et l'Amour. Dessin de forme ovale, en forme de camée. Il est fait à la sanguine. Dimensions : H. 10,5 x L. 6cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 15francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée le 27 août 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
Ce dessin a été reconnu par B. Davidson parmi les anonymes italiens (note ms au verso du montage). Le sujet s'inspire d'Ovide (Métamorphoses, X, 166) et l'iconographie est probablement dérivée d'un sceau ancien. Réalisé en contrepartie, le dessin devait être conçu pour être gravé sur cristal ou pierre dure. Gravé en sens inverse par Hendrik van der Borcht (cat. exp. B. Davidson, 'Mostra di disegni di Perino del Vaga e la sua cerchia', Florence, Gabinetto dei Disegni e delle Stampe degli Uffizi, 1966, n° 14). R. Bacou date la feuille de l'époque des dessins des 'Amours des Dieux' (1527), destinés à être gravés par Caraglio (cat. exp. 'Autour de Raphaël', Paris, Musée du Louvre, 1984, n° 87). A rapprocher de deux autres dessins analogues de l'artiste conservés au Louvre (Inv. 10383, sur le même montage, et Inv. 33446). Voir aussi : cat. exp. E. Parma Armani, 'Perino del Vaga tra Raffaello e Michelangelo', Mantoue, Palazzo Te, 18 mars-10 juin 2001, Milan, 2001, n° 77. Linda Wolk-Simon admet que ce dessin a peut-être servi de modèle pour gravure mais que le format ovale ainsi que le rendu du fond rend la tache difficile pour un graveur. "Il est plus probable que ces dessins (inv. 10383 et inv. 10383 bis) aient été conçus de façon indépendante, pour un usage privé, pour un mécène ou un collectionneur cultivé dont la sensibilité érotique était plus poétique que pornographique". Apollon et Hyacinthe, ainsi que l'autre dessin (inv. 10383) illustrent peut-être deux aspects de l'amour charnel, l'un sodomite et l'autre hétérosexuel. Quelqu'en soit la signification, il s'agit là d'un hommage à Raphaël (notamment dans le cycle de Cupidon et Psyché à la Farnésine) renforcé par l'utilisation de la sanguine, technique favorite de l'artiste pour les études préparatoires aux fresques. (Linda Wolk-Simon in cat. d'exp. Art and love in Renaissance Italy, New York, Fort Worth, 2008-2009, n° 93a et 93b)

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Apollon - Hyacinthe - Caraglio, Gian Giacomo+ - Borcht, Hendrik van der+
Sujets : MYTHOLOGIES - Apollon et Hyacinthe - Métamorphoses, d'Ovide
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 111