Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/06/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

ORSI Lelio


Ecole lombarde

L'Aurore (?) ou Flore (?) précédant Apollon sur le char du Soleil

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 10378, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII7647
MA7140

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après ORSI Lelio

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN
Morel d'Arleux (Inv. ms)
ANONYME ITALIEN XVIè s
Frédéric Reiset (Inv. ms)
ORSI Lelio
Roseline Bacou (note sur Inv. ms)

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis gris-brun, traces de pierre noire.
H. 00,127m ; L. 00,187m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; dessin dit du 'Rebut' - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671.
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.5, p.919, chap. : Ecole italienne E, carton 63. (...) Num¿ro : 7140.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 136. D¿signation des sujets : L'Aurore et le char du Soleil. Dessin à la plume et lavé. Dimensions : H. 13,5 x L. 19cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD37

COMMENTAIRE :
Rangé parmi les anonymes italiens par Morel d'Arleux (Inv. ms), puis plus précisement classé parmi les anonymes italiens du XVIe siècle par F. Reiset (Inv. ms), ce dessin a été reclassé une première fois comme un original de Lelio Orsi par R. Bacou (1969, voir Inv. ms du Cabinet des dessins) et mis en relation par F. Viatte (dans cat. exp. Italian Renaissance Drawings from the Musée du Louvre, Paris, New York, Paris, 1974, sous n° 37) avec le décor des façades des palais de Novellara, aujourd'hui disparus, réalisés par Lelio Orsi vers 1560, auxquels la spécialiste proposait de rattacher aussi les INV 10379-10381 du Louvre. J. Byam Shaw ('The Italian Drawings of the Frits Lugt Collection', I, Paris, 1983, p. 391-392 sous n° 395), en accord avec F. Viatte (op. cit.), a rajouté à l'ensemble d'autres feuilles de sujet analogue conservées à Windsor (Windsor Castle, inv. 0224), Edimbourg (National Gallery of Scotland, inv. D3162) et Paris (Fondation Custodia, Frits Lugt Collection, inv. 1976-T.37). Ce dessin, considéré aussi comme un original de l'artiste par V. Romani ('Lelio Orsi a Roma: fra maniera raffaellesca e maniera michelangiolesca', dans Prospettiva, 1982, 29, p. 46-47, 59 note 52, repr. fig.6), qui y a vu une version précédant la feuille de Windsor (cit., inv. 0224 ; voir aussi V. Romani, 'Lelio Orsi', Modène, 1984, p. 28-29, sous note 20), a été mis en relation par M. Pirondini et E. Monducci ('La pittura del Cinquecento a Reggio Emilia', Milan, 1985, p. 48-50, 78 note 74) avec le décor réalisé par l'artiste en 1545 sur la façade antérieure de la tour de l'horloge de la place de Reggio Emilia, dont on garde un souvenir dans un tableau du début du XVIIe siècle (Reggio Emilia, Galleria Fontanesi), représentant la place du Duomo en fête (voir aussi M. Pirondini, dans cat. exp. Lelio Orsi (1511-1587), dipinti e disegni, Reggio Emilia, Teatro Valli, 1987-1988, p. 60 n° 18). D'autres versions de la même composition sont conservées à Milan (Biblioteca Ambrosiana, inv. F269 inf.n. 66) et à Los Angeles (Cecil and Milton Hebald Collection, repr. dans cat. exp. Lelio Orsi... cit, n° 17). Une autre feuille analogue est dernièrement passée sur le marché de l'art (New York, Sotheby's, 23 janvier 2008, lot n° 14). Notre dessin a été récemment reclassé parmi les copies d'après l'artiste suivant une proposition faite par Ph. Pouncey (note ms au verso du dessin) qui n'avait jamais été prise en considération par la critique (voir cahier de reclassement - reclassement 2008 - Louvre, Cabinet des Dessins). Voir aussi : R. Salvini, A. M. Chiodi, cat. exp. Mostra di Lelio Orsi, Reggio Emilia, 1950, p. 102-103 n° 9 ; F. Viatte, dans Hommage au Dessin. Mélanges offerts à Roseline Bacou, Rimini, 1996, p. 76, 82 note 15, repr. fig. 6 ; V. Romani, 'Primaticcio, Tibaldi e la questione delle « Cose del Cielo »', Padova, 1997, p. 6 sous note 13, p. 58 note 130, repr. fig. 64 ; L. A. Prat, dans cat. exp. L'empire du Temps : mythes et création, Paris, Musée du Louvre, 2000, par A. Caubet, P. Pouysségur, p. 70-71 n° 44-47.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Windsor, Windsor Castle, The Royal Library, oeuvre en rapport, Milan, Biblioteca Ambrosiana, oeuvre en rapport, Paris, Fondation Custodia, oeuvre en rapport, Edimbourg, National Gallery of Scotland, oeuvre en rapport, Novellara+, New York, Sotheby's, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Reggio Emilia, Galleria Fontanesi, oeuvre en rapport, Reggio Emilia, place, oeuvre en rapport, Los Angeles, Hebald Collection, oeuvre en rapport
Personnes : Apollon - Flore
Sujets : Allégorie de l'Aurore - Allégorie du Soleil - MYTHOLOGIES - Apollon sur son char
Techniques : encre brune - pierre noire - lavis gris-brun - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 110