Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/09/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME ESPAGNOL XVIè s


Ecole espagnole

Apôtre tenant un livre ouvert

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 10240, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII24010
MA12591

Numéros de catalogue :
Inv. Ecole espagnole k166

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME ESPAGNOL XVIè s
L. BOUBLI

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN XVIè s

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, contours repris à la sanguine, sur papier beige. Traits d'encadrement à la plume et encre brune. Au verso, annotation ancienne, à la plume et encre brune : '1 R'.
H. 00,416m ; L. 00,222m

HISTORIQUE :
Ch.-P. de Saint-Morys ; saisie des Emigrés en 1793, remise au Muséum en 1796-1797 ; marque du Musée (L. 1886), en bas à gauche.
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1796

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1693, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12591.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 5. D¿signation des sujets : Cent cartons [101] [[au crayon / sous la mention "cartons"]] et feuilles dont trois cartons à deux dessins, et un à six. 108 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] [109] [[au crayon / sous la mention "108"]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
'Classée parmi les anonymes italiens du XVIe siècle, cette feuille intéressante porte au verso un prix en réaux espagnols, ce qui ne signifie pas pour autant une identité espagnole, mais l'appatenance à une collection espagnole, probablement au XVIIe siècle d'après l'inscription. Il reste difficile d'identifier un auteur précis, mais la feuille présente un mode de hachures équivalent à celui de l''Etude pour un Christ mort' (RF 43240) d'un anonyme espagnol, peut-être castillan, de la fin du XVIe siècle. Mais cet apôtre n'en possède ni la grâce et l'aisance, ni la maîtrise dans l'intégration de la figure dans l'espace. A. Pérez Sanchez (communication orale) nous avait suggéré le nom d'Esteban Jordan (Léon, vers 1530 - Valladolid, 1598), sculpteur important de l'entourage de Gaspar Becerra, mais les deux dessins connus sont très différents (Angulo-Pérez Sanchez, 1975, n° 166-167, p. 45-46, pl. XLVIII-XLIX) par la facture et les proportions. Il importe pourtant de retenir ici le réseau de hachures larges, fouillant les plis et les ombres comme les prévoirait un sculpteur. On peut aussi rapprocher cette feuille d'un autre dessin aux Offices (n. 10339 S), une figure d'apôtre (?) : les traits sont plus rudes, les proportions moins bien contrôlées, mais la facture relève d'un travail sur les masses commun au dessin du Louvre.' (L. Boubli, Louvre, Arts graphiques, inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, 2002, RMN, n° 166, p. 149)

INDEX :
Collections : Saint-Morys - Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Lieux : Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : apôtre - Jordan, Esteban+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - apôtre - Etude pour un Christ mort
Techniques : encre brune - papier beige - pierre noire - sanguine - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 84