Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 11/07/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PACINI Sante


Ecole florentine

Adam et Eve tentés par le démon

Vers 1771

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1314, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII14
MA15

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. IV R454

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PACINI Sante
P. -J. Mariette
Inspiré par MASOLINO

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Copie d'après CIMABUE
Morel d'Arleux (Inv. ms)
Copie d'après MASACCIO
F. Reiset (Inv. ms)

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis gris, pierre noire. Collé en plein.
H. 00,120m ; L. 00,065m

HISTORIQUE :
P.-J. Mariette (L.2097) ; montage (LBS 006) avec cartouche: THOMAS / è vico S. Joannis / vulgo / MASACCIO ; sa vente, 15 novembre 1775, partie du n° 497 (Masaccio, copies par Pacini) (R. Bacou, 1981, p. 255) - Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys ; écriture à la plume et encre brune, sur le montage: Ecole florentine et au verso: à la plume lavé d'encre de la chine. - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1993

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.3, chap. : Ecole florentine, carton 1. (...) Num¿ro : 15.D'après le même [[Masaccio]] par Pacini. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 3. D¿signation des sujets : Sur le même carton, quatre dessins d'après les peintures de la chapelle Brancacci, aux carmélites de Florence, représentant : Adam succombant à la tentation ; Adam et Eve chassés du Paradis terrestre ; St. Pierre sollicité de quitter la prison ; St. Pierre sortant de prison. Dessin à la plume et lavé à l'encre de chine, sur papier blanc. Dimensions : H. 12 x L. 7 cm [[les deux premiers]] ; H. 14 x L. 8 cm [[les deux derniers]]. Origine : Collection de Mariette.Prix de l'estimation de l'objet : 10francs. Emplacement actuel : Idem [[ Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [4 Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Copie d'après 'Le péché originel' peint par Masolino dans la Cappella Brancacci, à Santa Maria del Carmine, à Florence. Cette fresque a été attribuée à Masaccio jusqu'au XXè siècle (voir P. Joannides, 'Masaccio and Masolino. A complete catalogue', Londres, 1993, p. 324). C. Monbeig Goguel ('Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Inventaire général des Dessins Italiens, IV : Dessins toscans XVIe-XVIIIe siècles, vol. II : 1620-1800', Milan, 2005, n° 454) a rappelé le contexte dans lequel Pacini dut réaliser les 12 copies d'après le cycle de fresque de la chapelle Brancacci qui sont conservées au Louvre (de INV 1314 à INV 1319) : la restauration de la chapelle Brancacci confiée à l'artiste et à Gesualdo Ferri à la suite de l'incendie qui dans la nuit du 28 et 29 janvier 1771 ravagea l'église du Carmine. Voir aussi : R. Bacou, 'The Famous Italian Drawings from the Mariette Collection at the Louvre in Paris', Milan, 1981, p. 255 (comme copie d'après Masaccio) ; C. Monbeig Goguel 'Sante Pacini dessinateur. Réflexion sur les copies pour la reproduction à Florence, au XVIIIè siècle. De Gaburri à Mariette, et au marquis de Robien', in 'Disegno', actes du colloque (Rennes, Musée des Beaux-Arts, 1990), Rennes, 1991, p. 65 (comme copie d'après Masaccio).

INDEX :
Collections : Mariette, Pierre-Jean - Saint-Morys
Lieux : Florence, Santa Maria del Carmine, chapelle Brancacci, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Adam - Eve - Ferri, Gesualdo+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Péché originel - Adam et Eve
Techniques : encre brune - lavis gris - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 207