Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 04/05/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LUTI Benedetto


Ecole florentine

Madeleine évanouie dans les bras d'un ange qui la soutient

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1267, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1066
MA1037

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LUTI Benedetto

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, avec rehauts de blanc. Trait d'encadrement à la plume et à l'encre brune. Collé en plein.
Forme : octogonale
H. 00,391m ; L. 00,297m

HISTORIQUE :
P. Crozat ; numérotation à la plume et encre brune en bas à droite: 20 - P. J. Mariette (L.2097) ; montage (LBS 006) avec cartouche: BENEDICTUS / LUTI ; sa vente 15 novembre 1775 n° 469 ; acquis par le Cabinet du Roi ; marques de la Commission du Museum (L.1899) et du Conservatoire (L.2207).
Dernière provenance : Mariette, Pierre-Jean
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1775

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.136, chap. : Ecole florentine, carton 8. (...) Num¿ro : 1037. Nom du ma¿tre : Luti Benedetto. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er. D¿signation des sujets : La Madeleine ravie en extase au milieu des anges. Dessin à la plume, lavé au bistre et rehaussé de blanc. Sa forme est octogone. Il a été exposé en l'an cinq sous le n° 91 en l'an dix sous le n° 175 et en 1811 sous le n° 206. mention d'exposition barrée au crayon Dimensions : H. 37 x L. 27cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 100francs. Emplacement actuel : Galerie d'Apollon. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Etude pour une peinture offerte à P. Crozat par Luti lui-même en 1715, documentée par le témoignage de P. -J. Mariette et d'une gravure par Nicolas Dauphin (disparue), qui apparaît dans son 'Recueil...', Paris, 1729, I, pl. CXXVII [cat. exp. Le Cabinet d'un grand amateur : P. -J. Mariette (1694-1774), Paris, Musée du Louvre, 1967, sous n° 79]. A rapprocher d'autres études de même sujet au Louvre (INV 1270) et à Londres (British Museum, 1943-710-6). Selon E. P. Bowron (in Revue du Louvre. La revue des musées de France, 1- 2002, p. 50, 51 notes 23-24), il pourrait s'agir de la reproduction d'une peinture à l'huile autrefois dans la collection du marquis Pucci, à Florence, restée longtemps introuvable, et récemment identifiée par A. Laing (in 'Mélanges en hommage à Pierre Rosenberg. Peintures et dessins en France et en Italie, XVIIe-XVIIIe siècles', Paris, 2001, p. 245-250) avec un tableau à Stockport (Art Gallery, collection John Benjamin Smith). Cf. deux tableaux de même sujet, l'un autrefois à Lucerne (vente Fischer, juin 1972, repr. in G. Sestieri, in Arte Illustrata, 54, aout 1973, fig. 9), l'autre autrefois dans la coll. Guido Del Borgo (repr. in Idem, in Prospettiva, n° 33-35, 1983-1984, fig. 7). F. H. Dowley ('Some Drawings by B. Luti', in The Art Bulletin, sept. 1962, XLIV, 3, p. 229 et notes n° 72-73) a signalé deux copies d'après le dessin à Florence (Galleria degli Uffizi, Sant. 2824) et à Munich (Staatliche Graphische Sammlung, voir in ibidem, note n° 72). Une autre copie à la sanguine de cette composition est passée en vente à Paris, à l'Hôtel Drouot, le 31 mars 201, n° 49 repr (comme 'atelier de Benedetto Luti')..

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi - Mariette, Pierre-Jean
Lieux : Munich, Staatliche Graphische Sammlung, oeuvre en rapport, Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Collection Guido del Borgo, oeuvre en rapport, Lucerne+, Stockport, Art Gallery, Collection John Benjamin Smith, oeuvre en rapport, Florence, Collection Pucci, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Marie Madeleine, sainte - Crozat, Pierre+ - Dauphin, Nicolas+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Sainte Madeleine évanouie dans les bras d'un ange
Techniques : encre brune - lavis brun - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 199