Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 19/11/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

REMBRANDT Harmensz van Rijn


Ecole hollandaise

Jésus et les Docteurs

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 4720, Recto

Numéros de catalogue :
Hollandais H1130

LOCALISATION :
Petit Format (S)

ATTRIBUTION ACTUELLE :
REMBRANDT Harmensz van Rijn

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à FABRITIUS Barent
J.C. Van Dyke, 1927
Attribué à REMBRANDT Harmensz van Rijn
W. von Seidlitz, 1894

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, corrections de blanc. Doublé. Inscription au verso, à la plume et encre brune, en bas à gauche : '1838', en bas au centre : 'Rembrandt'
H. 00,187m ; L. 00,258m

HISTORIQUE :
Probablement William Young Ottley ; vente Londres, 14 avril 1803, partie du n° 814 - Sir Thomas Lawrence, marque en bas à gauche (L.2445) - William Esdaile, annotation au verso en bas à gauche '1838' et 'Rembrandt' (L.2617) ; vente Londres, 17 juin 1840, n° 40, à Woodburn - Samuel Woodburn ; vente Londres, 12-14 juin 1860, n° 1389, à Lilly - Sir Francis Seymour Haden, dès 1878, marque au verso (L.1227) ; vente Londres, 15 juin 1891, n° 580, à Desprez - Léon Bonnat, marque en bas à droite (L.1714) ; don en 1919 - Marque du musée en bas à gauche (L.1886)
Dernière provenance : Bonnat, Léon
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1919


COMMENTAIRE :
Parfois considéré comme préparatoire à l'eau-forte de 1652 (B.65) ou à celle de 1654 (B.64), le dessin doit seulement en être rapproché et daté de 1650-1655. Jésus et Marie sont peut-être figurés à droite. Selon Valentiner ('Rembrandt, des Meisters Handzeichnungen', Leipzig, 1925, n° 348a), Titus a inspiré le personnage de Jésus. Benesch ('The Drawings of Rembrandt', vol. 5, Londres, 1957, n° 885) compare les docteurs avec les apôtres du 'Christ guérissant' de Berlin (Kupferstichkabinett, KdZ 5247 ; Ben. 900) et note que la figure assise à gauche sur le banc semble avoir été ajoutée par la suite par Rembrandt. Nystad reconnaît dans la pièce un 'sjoel', petite synagogue où les Juifs pauvres d'Amsterdam se rassemblaient pour étudier et prier ('Joseph and Mary find their son among the Doctors', in 'The Burlington Magazine', n° 864, 1975, p. 140-147). Van Dyke tente une attribution à B. Fabritius ('The Rembrandt Drawings and Etchings', New York, Londres, 1927, p. 73), Seidlitz est réservé sur la paternité du dessin ('Rembrandt's Zeichnungen', in 'Repertorium für Kunstwissenschaft', 17, 1894, p. 122), de même que Bevers, frappé par sa ressemblance avec l'eau-forte de 1652 et qui rapproche certaines physionomies de feuilles de Willem Drost ('Austellungen zu Rembrandt im Rückblick', in 'Kunstchronik', 2005, p. 475). Ni P. Schatborn ("Rembrandt (Cabinet des dessins)", 2006, n° 41) ni C. van Tuyll van Serooskerken (dans cat. exp. Rembrandt dessinateur, Chefs-d'oeuvre des collections en France, Paris, musée du Louvre, 2006-2007, n° 52) ne remettent en cause cette attribution. Une copie ancienne, à l'Albertina de Vienne, montre que notre dessin était à l'origine plus large et entouré d'un trait indiquant un cadre. voir : F. Lugt, "Musée du Louvre. Inventaire général des dessins des écoles du nord. Ecole hollandaise. Tome III. Rembrandt, ses élèves, ses imitateurs, ses copistes", Paris, 1933, n° 1130.

INDEX :
Collections : Lawrence, Sir Thomas - Bonnat, Léon - Esdaile, William - Haden, Sir F. Seymour - Woodburn, Samuel - Ottley, William Young ?
Lieux : Vienne, Albertina, oeuvre en rapport, Berlin, Kupferstichkabinett, oeuvre en rapport
Personnes : Joseph, saint - Jésus-Christ - Vierge Marie
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Christ au milieu des Docteurs
Techniques : encre brune - lavis brun - rehauts de blanc - doublé - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 20, p. 272