Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/08/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

REMBRANDT Harmensz van Rijn


Ecole hollandaise

Vision de Daniel

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 4715, Recto

Numéros de catalogue :
Hollandais H1121

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
REMBRANDT Harmensz van Rijn

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
école de REMBRANDT Harmensz van Rijn
P. Torres, 2007
EECKHOUT Gerbrandt van den
J.C. Van Dyke, 1927
Attribué à DROST Willem
C. Brown, 1991

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, corrections de blanc. Numéroté en haut à gauche, à la plume et encre brune : '58'. Doublé. Restauré en 2007.
H. 00,165m ; L. 00,243m

HISTORIQUE :
Emile Diaz (L.841) ; vente Narcisse Diaz des 20-24 janvier 1877, n° 406 (adjugé 540 francs à Fauré-Lepage) - Léon Bonnat, acquis avant 1885, numéroté en haut à gauche : '58' de son album, marque en bas à droite (L.1714) ; don en 1919 - Marque du musée en bas à gauche (L.1886a).
Dernière provenance : Bonnat, Léon
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1919


COMMENTAIRE :
Dessin considéré traditionnellement comme préparatoire au tableau de Berlin, 'La vision de Daniel' (Gemäldegalerie, 828F, attribué à Drost). J. C. van Dyke (1927, p. 65) donne déjà celui-ci à Eeckhout et reprend cette attribution pour le dessin. C. Brown (1991-1992, p. 384-387, note 5) émet également des réserves à propos de cette feuille et suggère le nom de Drost ; il la rapproche notamment d'un dessin de Drost du Rijksmuseum d'Amsterdam (Ben. C99). P. Torres (2007, n° 178) propose de 'ne pas mettre totalement en doute la paternité de cette feuille' qu'il insère dans les oeuvres de l'école de Rembrandt. Le dessin est généralement situé vers 1650-1652 et O. Benesch (1957, n° 901) l'inclut dans un groupe assez important, parmi lequel on trouve la 'Parabole des talents' RF 4731. Le Kufperstich-Kabinett de Dresde conservait une 'Vision de Daniel' dont la composition était directement inspirée de la feuille du Louvre ; il était donné à C. van Renesse (Ben. 1374, inv. Nr. C1360, disparu ; voir Chr. Dittrich, 1987, n° 989). Des recherches menées par Katia Kleinert en 2016 ont mis en évidence que le tableau de Berlin avait été totalement repeint par Joshua Reynolds et que le dessin du Louvre permettait de documenter la composition d'origine ; pour elle, le dessin serait une copie d'après cette dernière (comm. écrite 25.01.2016). Bibliographie: O. Benesch, 'The Drawings of Rembrandt', Londres, 1957, vol. V, n ° 901 C. Brown, Rembrandt, the Master and his Workshop, I : paintings, 1991-92, p. 384-387, note 5 Chr. Dittrich, Vermisste Zeichnungen des Kupferstich-Kabinettes Dresden, Dresde, 1987, n° 989 J. C. van Dyke, The Rembrandt drawings and etchings, New York-Londres, 1927, p. 65 F. Lugt, 'Musée du Louvre. Inventaire général des dessins des écoles du nord. Tome III, Rembrandt, ses élèves, ses imitateurs, ses copistes', Paris, 1933, n° 1121 P. Torres, exp. Rembrandt et la Nouvelle Jérusalem, Paris, Musée d'art et d'histoire du Judaïsme, 2007, n° 178

INDEX :
Collections : Bonnat, Léon - Diaz, N. - Diaz, Emile
Lieux : Ulaï, Dresde, Kupferstichkabinett, oeuvre en rapport, Berlin, Gemäldegalerie, oeuvre en rapport, Amsterdam, Rijksprentenkabinet, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Daniel, prophète - Gabriel, archange - Renesse, Constantyn Daniel van+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Vision de Daniel
Techniques : encre brune - lavis brun - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 20, p. 271