Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/04/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

REMBRANDT Harmensz van Rijn


Ecole hollandaise

Jeune femme assise tenant son enfant sur ses genoux

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 4677, Recto

Numéros de catalogue :
Hollandais H1169

LOCALISATION :
Petit Format (S)

ATTRIBUTION ACTUELLE :
REMBRANDT Harmensz van Rijn

TECHNIQUES :
Plume et encre brune. Numéroté en haut à droite, à la plume et encre brune : '39'. Filigrane tronqué : partie d'une couronne avec un écu.
H. 00,160m ; L. 00,136m

HISTORIQUE :
Peut-être Sir Thomas Lawrence - Paraphe d'un collectionneur non identifié en bas à droite : 'Wo' - Edward Bouverie, marque reproduite au verso (L.325) ; vente Londres, 20 juillet 1859, partie du n° 125 ou du n° 128 - William Russell, marque reproduite au verso (L.2648) - Léon Bonnat, acquis avant 1885, numéroté en haut à droite : '39' de son album, marque en bas à droite (L.1714) ; don en 1919 - Marque du musée en bas à droite (L.1886).
Dernière provenance : Bonnat, Léon
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1919


COMMENTAIRE :
C. Hofstede de Groot ('Die Handzeichnungen Rembrandts. Versuch eines beschreibenden und kritischen Katalogs', Haarlem, 1906, n° 738) date le dessin vers 1635. F. Lugt ('Musée du Louvre. Inventaire général des dessins des écoles du nord. Ecole hollandaise. Tome III : Rembrandt, ses élèves, ses imitateurs, ses copistes', Paris, 1933, n° 1169) entre 1634 et 1636 et le rapproche de trois dessins de Stockholm (Nationalmuseum, Ben. 707 R et V, 708). E. Starcky (cat. exp. Rembrandt et son école, dessins du Musée du Louvre, Paris, musée du Louvre, 1988-1989, n° 29) reprend ce rapport mais les situe peu avant 1640. M. Royalton-Kisch ('Drawings by Rembrandt and his Circle in the British Museum', Londres, 1992, n° 11) le met en relation avec la 'Vierge et l'enfant assise près d'une fenêtre' de Londres (British Museum, inv. 1859-8-6-72 ; Ben. 113) qu'il date vers 1634-1635. Néanmoins l'attribution de ce dessin à Rembrandt est contestée par P. Schatborn (in 'Oud Holland', 1994, p. 21) et J. Giltaij (in 'Simiolus', 1995, p. 96). F. Stampfle (cat. exp. 17e-eeuwse vlaamse en hollandse tekeningen uit de Pierpont Morgan Library te New York, Paris, Anvers, Londres, New York, 1979-1980, n° 68) au vu du paraphe apposé en bas à droite du dessin du Louvre, a suggéré que ce dessin faisait partie de l'album de la vie des femmes avec enfants de Rembrandt que possédait le peintre de marines Jan van de Cappelle. Si Rembrandt n'a pas pris directement pour modèle Saskia et l'un de ses enfants -ses premiers-nés ne vécurent pas plus de deux mois, seul Titus, né en 1641, arrivera à l'âge adulte, et la feuille date de 1639-1640 - il a représenté une femme de son proche entourage, car elle porte un type de coiffe en lin utilisé pour la nuit et un bandeau, accessoire adopté lors de maladies, après un accouchement ou pour prévenir les rides (M. de Winkel, 'Fashion and Fancy: Dress and Meaning in Rembrandts' Paintings', Amsterdam et Philadelphie, 2006, p. 60 et p. 283, note 32). Rembrandt avait ainsi dessiné son épouse, accoudée à une fenêtre, vers 1635 (Rotterdam, Museum Boijmans van Beuningen, inv. R. 1312). voir : H. Grollemund dans cat. exp. Rembrandt dessintaeur. Chefs-d'oeuvre des collections en France, Paris, musée du Louvre, 2006-2006, n° 29 ; H. Grollemund in cat. exp. 'Dessiner le quotidien. La Hollande au Siècle d'or', Paris, musée du Louvre, 2017, n° 12.

INDEX :
Collections : Bonnat, Léon - Russell, William - Bouverie, Edward - Lawrence, Sir Thomas ?
Lieux : Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Stockholm, Nationalmuseum, oeuvre en rapport
Personnes : Cappelle, Jan van de+
Techniques : encre brune - filigrane - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 20, p. 265