Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 04/11/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GADDI Taddeo


Ecole florentine

Présentation de la Vierge au Temple

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1222, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII21262
MA12560

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GADDI Taddeo
F. Reiset (Inv. ms)

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
LORENZETTI Pietro
F. Baldinucci

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à MAITRE DE LA CHAPELLE RINUCCINI
R. Oertel, 1940
Attribué à ANONYME FLORENTIN
Ch. de Tolnay, 1943

TECHNIQUES :
Papier vergé, au verso papier préparé vert ; au recto dans la partie supérieure, sous-couche ocre rouge et couche noire, préparation verte ailleurs, couleurs à la détrempe, compas pour les auréoles, tracé incisé au stylet avec dégagement de la préparation verte. Coupé sur les côtés.
H. 00,366m ; L. 00,285m

HISTORIQUE :
F. Baldinucci ; 1er volume de sa collection, p. 12 (Pietro Laurenti) - son fils, Francesco Saverio Baldinucci - Pandolfo Pandolfini, Camillo Pandolfini, Roberto Pandolfini, Angiolo Pandolfini, Anna Eleonora Pandolfini (épouse de Filippo Strozzi) et Eleonora Teresa Pandolfini, par héritage - Vendu par l'entremise de Filippo Strozzi, sur rapport de François Xavier Fabre, au Musée Napoléon en 1806; marque du Louvre (L. 1886).marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Strozzi, Filippo
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1806

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1606, chap. : Ecole italienne, volume 48. (...) Num¿ro : 12560. D¿signation des sujets : [[p. 1605]] Les quatre volumes suivans, sont reliés et couverts d'une peau de mouton, peinte en rouge, avec fermoirs actuellement en assez mauvais état : ils contiennent des dessins recueillis par Philippe Baldinucci, florentin, qu'il attribuait aux excellens peintres, sculpteurs et architectes qui ont paru depuis la renaissance des arts, à Florence, en commençant par Cimabue, jusqu'aux artistes existant en 1695. Il les avait arrangés dans l'ordre chronologique de son [[p. 1606]] ouvrage intitulé : notizie de' professori del disegno da Cimabue in quà. C'est une acquisition. Volume 48. Les quatre premières feuilles contiennent un avertissement et la table des maîtres auxquels Baldinucci attribuait les dessins des quatre volumes de ce recueil. Vint ensuite sur le revers de la feuille, le portrait de Baldinucci, dessiné au crayon noir. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
A rattacher aux fresques de 'l'Histoire de la Vierge', peintes entre 1332 et 1338 dans la chapelle Baroncelli à Santa Croce, Florence. F. Baldinucci (t. 1er, p. 12), qui faisait déjà ce rapprochement, attribuait ces fresques à Pietro Lorenzetti, alors même que les sources antérieures (Lorenzo Ghiberti, l'Anonimo Magliabechiano, Giorgio Vasari) considéraient ce décor comme le chef d'œuvre de Taddeo Gaddi. La feuille fut classée à Taddeo Gaddi par F. Reiset (Inv. ms). R. Oertel l'attribuait au Maestro della Cappella Rinuccini (« Wandmalerei und Zeichnung in Italien : die Anfänge der Entwurfszeichnung und ihre monumentalen Vorstufen », dans 'Mitteilungen des Kunsthistorischen Institutes in Florenz', 1940, vol. V, n° IV, p. 235 ; voir aussi S. Settis, dans 'Storia dell'arte Italiana', vol. III, Turin, 1979, p. 256). Ch. De Tolnay ('History and Technique of Old Master Drawings', New York, 1943, n° 18, p. 106) suggérait d'y voir une copie d'après le cycle de Gaddi réalisée par un artiste anonyme ; B. Degenhart et A. Schmitt ('Corpus der Italienischen Zeichnungen, 1300-1450', Berlin, 1968, n° 22) n'excluent pas qu'il puisse s'agir d'une réplique originale de l'artiste. Selon G. Giura (dans cat. d'exp. Giotto e compagni, Paris, musée du Louvre, 2013, n° 19), les nombreuses variantes observées dans le dessin s'inscrivent bien dans la logique d'un dessin préparatoire. Cependant le style et le degré de finition du dessin laissent supposer qu'il s'agit plutôt d'un « dessin de présentation », c'est-à-dire d'un modèle destiné au commanditaire. Taddeo a dû recevoir la commande après le départ de Giotto pour Naples et les fresques Baroncelli marquent son affranchissement de la stricte dépendance du maître. La scène de la 'Présentation de la Vierge au Temple' est la plus impressionnante sous l'angle de la composition. Voir aussi : M. Meiss, 'The Limbourgs and their contemporaries', Londres 1974, p. 157-158 et note n° 345 ; A. Ladis, 'Taddeo Gaddi. Critical reappraisal and catalogue raisonné', Columbia et Londres, 1982, p. 246 ; L. Bellosi, 'Su alcuni disegni italiani...', dans Bollettino d'arte, 1985, vol. 30, p. 12-18.

INDEX :
Collections : Baldinucci, Filippo
Lieux : Florence, Santa Croce, oeuvre en rapport, Naples+
Personnes : Anne, sainte - Joachim, saint - Vierge Marie - Giotto+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Présentation de la Vierge au Temple - Histoires de la Vierge
Techniques : encre noire - papier vergé - papier préparé en vert - pinceau - rehauts d'or - rehauts de blanc - détrempe - stylet - papier préparé en noir - compas - papier préparé à l'ocre rouge-violacé

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 191