Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 19/12/2003 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PARROCEL Etienne I


Ecole française

Oreste et Electre

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 3729, 174

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B687

LOCALISATION :
Réserve des petits albums
Album Parrocel Etienne
Folio 171
dessiné au recto

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PARROCEL Etienne I

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, sur esquisse à la pierre noire. Numérotation en haut à droite, à la plume et encre brune : '26', et annotation en bas au centre : 'a Villa Ludovisi'.
H. 00,210m ; L. 00,279m

HISTORIQUE :
[Tresham, sa vente après décès, Londres, 15 juillet 1815 ?] - Adolphus Frederick (1774-1850), duc de Cambridge, fils du roi George III d'Angleterre (L. 118 au folio 2) - Georg, duc de Cambridge, son fils, sa vente, Londres, Sotheby's, 2 et 3 décembre 1904, n° 452 - T. Hugh Bryant, libraire de Londres ; achat par le Louvre en 1908 (L 1886).
Dernière provenance : Bryant, T. Hugh
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1908


COMMENTAIRE :
'Ce dessin reproduit presque exactement le célèbre groupe, Oreste étant toutefois un peu plus écraté d'Electre qu'il ne l'est dans l'original. Cette double statue est conservée aujourd'hui au Museo Nazionale Romano delle Terme (Inv. n° 8604). Mentionné pour la première fois dans l'inventaire de la collection Ludovisi en 1623, il était en 1633 au Palazzo Grande de cette famille sur le Pincio ; il n'aurait été transféré dans la Villa, un pavillon voisin de ce Palais qu'au début du XIXe siècle. Parrocel le situe pourtant 'a Villa Ludovisi', les deux bâtiments, situés dans le même parc, ayant pu être confondus dans leur appellation, voir folio 168 (B. Palma, 'Museo Nazionale Romano. Le Sculture, a cura di Antonio Giuliano', I, 5 : 'I Marmi Ludovisi nel Museo Nazionale Romano', Rome, 1983, n° 35, p. 84-89 repr.). L'intitulé de ces deux figures a fait l'objet de nombreuses interprétations (F. Haskell et N. Penny, 'L'Amour de l'Antique. La statuaire gréco-romaine et le goût européen', trad. française de 'Taste and the Antique' (éd. New Haven et Londres, 1981), Paris, 1988, p. 310-313, repr.).' (J.-F. Méjanès, Musée du Louvre, Cabinet des dessins - Inventaire énéral des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, n° 687, p. 171.)

DESCRIPTION DE L'ALBUM :
Album de 324 feuillets réunis dans une reliure de cuir brun, avec étiquette rapportée sur le plat supérieur avec le numéro : 'N° 80' inscrit à la plume et encre brune. Tous les versos de l'album portent la décharge du recto du folio suivant. La tranche à perdu la plus grande partie de la peau ornée de fers dorés qui la couvrait ainsi que les six nervures. Au début de l'album, quatre feuillets manuscrits à la plume et encre brune, sans numéro d'inventaire, cousus ensemble, avec titre : 'Table des desseins de J. Parrossel'. Une feuille volante avec annotation manuscrite à la plume et encre noire, sans numéro d'inventaire, page de titre d'un catalogue de vente anglaise de 1904.

INDEX :
Collections : Adolphus Frederick, duc de Cambridge - Georg, duc de Cambridge - Bryant, T. Hugh - Tresham
Lieux : Rome, Villa Ludovisi, oeuvre en rapport, Rome, Palazzo Ludovisi, oeuvre en rapport, Rome, Museo Nazionale Romano delle Terme, oeuvre en rapport, Rome, oeuvre en rapport, Rome, Palazzo Grande, oeuvre en rapport
Personnes : Oreste - Electre - Ludovisi, famille, collection patriculière, oeuvre en rapport
Sujets : MYTHOLOGIES - Oreste et Electre
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 20, p. 128