Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 19/11/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PRUD'HON Pierre Paul


Ecole française

La Peinture

Vers 1800/1805

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 4235, Recto

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B2066

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PRUD'HON Pierre Paul

TECHNIQUES :
Crayons noir et blanc, estompe, sur papier bleu, décoloré.
H. 00,198m ; L. 00,289m

HISTORIQUE :
Ch. P. Le Boulanger de Boisfremont (L. 353) 'donné par M. de Boisfremont (le fils, sans doute) au père du donateur, Jean-Baptiste Rivière, avocat, en reconnaissance d'un procès gagné (selon une lettre d'envoi en date du 3 février 1869 ; autrefois collée au revers du cadre, et annexée au dossier de la donation Ch. Rivière, Archives du Louvre' (mention de l'inventaire) ; Charles Rivière (1842-1915), avocat à la Cour d'appel de Paris ; don en 1914 (décret du 28 mai 1915) (L. 1886 a).
Dernière provenance : Rivière, Charles F., duc de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1914


COMMENTAIRE :
'La destination de cette feuille est inconnue : Guiffrey (1924) a émis l'hypothèse que ce dessin, 'composé pour la décoration d'une arcade (ce qui n'est pas évident), fut exécuté (...) pour un projet non réalisé' relatif à la décoration de l'Hôtel de Ville de Paris et sa place, exécuté sur les dessins de Prud'hon lors du mariage de Napoléon et de Marie-Louise le 10 juin 1810 (voir RF 5310). Selon l'inventaire du Louvre, il pourrait s'agir d'un projet de vignette ou d'en-tête qui n'aurait pas été gravé. (...) De telles compositions allégoriques (Guiffrey 1079-1088) se présentent en effet ainsi comme des groupes sculptés reposant sur un socle parfois herbeux. (...) Dans un projet de décoration d'un appartement élaboré en 1801 (musée de Châteauroux ; Guiffrey 858, pl. XXII), Prud'hon a dessiné au bas du 'Printemps' un bas-relief historié d'une présentation assez semblable. Les trois autres saisons (Guiffrey 859-861) figurées sur la même feuille sont dépourvues des encadrements et surtout du bas-relief, mais l'on peut imaginer que le dessin du Louvre pouvait convenir à l'un de ces emplacements. (...) Une datation voisine de 1800-1805 pourrait être envisagée, par analogie avec les 'Parques' de l'hôtel de Lannoy (1798-1801), le projet d''Andromaque' (RF 1454), 'Minerve éclairant les Sciences et les Arts' (RF 29525) et le 'Portrait de Joséphine' (RF 4105).' (Laveissière, Louvre, Cabinet des dessins, inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, n° 2066, p. 563)

INDEX :
Collections : Rivière - Boisfremont, Charles-P. Le Boulanger de - Boisfremont, Charles-P. Le Boulanger de, fils - Boisfremont fils - Boisfremont - Rivière, Jean-Baptiste - Rivière, Charles
Lieux : Paris, Hôtel de Ville, oeuvre en rapport, Paris, Hôtel de Ville+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Paris, Place de l'Hôtel de Ville+, Paris, Place de l'Hôtel de Ville, oeuvre en rapport, Châteauroux, musée, oeuvre en rapport
Personnes : Bonaparte, Napoléon+ - Lannoy, oeuvre en rapport - Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine+
Sujets : allégorie - Allégorie de la Peinture - Prud'hon, Pierre Paul, Andromaque et Astyanax - Prud'hon, Pierre-Paul, Décoration pour l'Hôtel de Lannoy - Prud'hon, Pierre, Paul, Les Parques - Prud'hon, Pierre, Paul, Minerve éclairant les Sciences et les Arts - Prud'hon, Pierre, Paul, Portrait de Joséphine
Techniques : crayon blanc - crayon noir - papier bleu - pierre noire - rehauts de blanc

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 20, p. 190