Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 09/11/2009 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

FRANCESCHINI Baldassare


Ecole florentine

Buste de femme, de profil vers la gauche, tenant une palme: sainte martyre?

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1177, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII22175
MA12563

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. IV R657

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
FRANCESCHINI Baldassare
F. Baldinucci

TECHNIQUES :
Sanguine. Collé sur les quatre bords
H. 00,091m ; L. 00,081m

HISTORIQUE :
F. Baldinucci; traces de double filet brun ; cartouche rapporté en bas au centre: Baldassare Volterrano / tutti ; IVème volume de sa collection, p. 60 (Volterrano) - son fils, Francesco Saverio Baldinucci - Pandolfo Pandolfini, Camillo Pandolfini, Roberto Pandolfini, Angiolo Pandolfini, Anna Eleonora Pandolfini (épouse de Filippo Strozzi) et Eleonora Teresa Pandolfini, par héritage - Vendu par l'entremise de Filippo Strozzi, sur rapport de François Xavier Fabre, au Musée Napoléon en 1806; marque du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Strozzi, Filippo
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1806

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1670, chap. : Ecole italienne, volume 51. (...) Num¿ro : 12563. D¿signation des sujets : Volume 51 formant le tome 4 du volume de Baldinucci. Origine : Idem [[ Acquisition /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
P. Bigongiari (« Il barocco del Volterrano tra Maniera e Rocaille », dans 'Il caso e il caos. I. Il Seicento fiorentino tra Galileo e il 'recitar cantando', Florence, 1974, p. 73 - reéd. en 1982, p. 116) a mis cette étude en rapport avec la peinture de 'Sainte Catherine' (autrefois à Florence, collection Piero et Elena Bigongiari ; P. Bigongiari, Ibidem, fig. 12). C. Monbeig Goguel a rapproché le dessin du 'Mariage mystique de sainte Catherine' conservé à Prato (Cassa di Risparmio, Galleria degli Alberti ; cat. exp. Il Seicento fiorentino. Arte a Firenze da Ferdinando I a Cosimo III, Florence, Palazzo Strozzi, 1986-1987, I, p. 414, n° 1.230, repr. coul. E p. 131, fig. 229), où l'on retrouve le même profil de la sainte penché en avant avec dévotion, le même cou tendu en avant, mais la position des mains est différente. D'ailleurs, l'une des nombreuses études préparatoires pour cette peintures (M. Privitera, 'Baldassarre Franceschini detto Volterrano : pitture e disegni preparatoiri tra il 1630 e il 1660', Bologne, Università degli Studi, 1997, p. 188-189, n° 42,1-42,5 -thèse dactylographiée) montre bien les hésitations de l'artiste dans la représentation de ce motif. Dans l'une des variantes dessinées, on retrouve la même solution des mains croisées sur la poitrine, renfermées sur la palme du martyre, de la feuille du Louvre. Voir : C. Monbeig Goguel, 'Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Dessins toscans XVIe-XVIIe siècles, tome II, 1620-1800', Paris-Milan, 2005, n° 657.

INDEX :
Collections : Baldinucci, Filippo
Lieux : Florence, collection Bigongiari, oeuvre en rapport, Prato, Cassa di Risparmio, oeuvre en rapport
Personnes : Catherine, sainte
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Mariage mystique de sainte Catherine - sainte martyre
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 185