Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 10/06/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Bacchus assis sur une panthère

Vers 1723/1732

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 24338, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII14975
MA12475

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
Sanguine. Quatre bords droits, celui de gauche découpé aux ciseaux d'un carnet ? Deux taches circulaires (colle ?) dans les angles supérieurs. Verso : en haut à gauche, 108 D au graphite, 108 repris dessous à la plume et encre brune ; traces de frottement de sanguine. Pas de filigrane visible.
H. 00,189m ; L. 00,128m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1545, chap. : Ecole française, Volume D. (...) Num¿ro : 12475. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bouchardon /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 108 D. D¿signation des sujets : Bacchus. Dimensions : H. 19 x L. 12,5cm. Origine : Idem & Donné par Mr. Girard. /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique, précisée dans la notice n° 12455, concerne vraisemblablement les notices n° 12455 à 12483..

COMMENTAIRE :
D'après le marbre antique conservé au XVIIIe siècle au palais Giustiniani à Rome et aujourd'hui au Metropolitan Museum of Art (Inv. 03.12.7). Il existait également un moulage de ce marbre dans les collections de l'Académie de France à Rome (C. D., VII, 3066, État des appartements de l'Académie de France à Rome dressé par Nicolas Vleughels pour le duc d'Antin le 26 mars 1727, p. 335). Bouchardon a dessiné cet antique au moins une seconde fois, avec un angle de vue légèrement différent, comme en témoignent les deux recueils gravés. Ce dessin est non localisé. Gravé dans le même sens par Justin Preissler (Nuremberg, 1732, no 8 : « Bacchus »), puis à l'eau-forte et en sens inverse par le comte de Caylus (Roux, 1940, Caylus, no 552, Paris, 1737, pl. 5 : « Bacchus, au Pallais Justinien »). (J. Trey, Inventaire général des dessins du musée du Louvre. Ecole française. Edme Bouchardon. 1698-1762, n°5)

INDEX :
Lieux : Rome, Palazzo Giustiniani, oeuvre en rapport
Personnes : Bacchus
Sujets : MYTHOLOGIES
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 132