Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 07/09/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Buste de Scipion Borghèse, vu de profil

Vers 1723/1732

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 23988, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII14619
MA12119

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G505

LOCALISATION :
Petit Format (S)

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme
Inspiré par BERNINI Gian Lorenzo

TECHNIQUES :
Sanguine. Trois bords droits, sauf celui de gauche, découpé aux ciseaux de manière irrégulière. En bas à gauche, au graphite : Cardi Scipion de Borghese [de Bernin] (?). Verso : en haut à gauche, 89 a au graphite, 89 repris à la plume. Filigrane : oiseau posé sur trois monts dans un cercle surmonté d'une volute.
H. 00,258m ; L. 00,190m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1512, chap. : Ecole française, Volume A. (...) Num¿ro : 12119. Nom du ma¿tre : Bouchardon. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 89 A. D¿signation des sujets : Le même, vu de profil ; c'est celui de Scipion Borghèse. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 26 x L. 19cm. Origine : Donné par M. Girard. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40

COMMENTAIRE :
D'après le buste de Scipion Borghèse de Gian Lorenzo Bernini dit Bernin (1598-1680), 1632, marbre, villa Borghèse, Rome. Les indications de dimensions, en palmes romains, sont vraisemblablement de la main de Bouchardon et correspondent bien à celles du buste (H. 0,772 ; piédouche H. 0,215). Gravé à l'eau-forte et en sens inverse par le comte de Caylus : « Bouchardon d'après le Caval. Bernin / Le Cardinal Scipion Borghse / C. S. / A Paris chez Huquier vis a vis le Grand Châtelet » (Roux, 1940, Caylus, n° 36). D'après la même œuvre : Inv. 23987 Voir aussi : Inv. 24087, Inv. 24242, Inv. 23927, Inv. 24081, Inv. 23916, Inv. 23990, Inv.23991, Inv. 23992, Inv. 24247, Inv. 24248, Inv. 23915, Inv. 24082, Inv. 24119, Inv. 24083, Inv. 24240, Inv. 24252, Inv. 23996, Inv. 24212, Inv. 24707 (J. Trey, Inventaire général des dessins du musée du Louvre. Ecole française. Edme Bouchardon. 1698-1762, n°228) (...)deux exceptionnelles sanguines (...) représentent le cas unique d'une sculpture moderne qu'il ait copiée sous deux points de vue différents avec l'indication de ses dimensions. Sur l'autre feuille, il a figuré le buste avec le visage strictement de profil et le buste légèrement de trois quarts - étant donné que le cardinal tourne légèrement la tête ; il a noté la hauteur maximale de l'oeuvre (« 4 palme 1/2 »), le diamètre du piédouche à sa base (« 1 palme 3 once ») et sa hauteur jusqu'au bas de la mosette (« 1 palme 1/4 »), puis de nouveau la dimension du visage (« 1 palme 1 once »). Un examen attentif des deux dessins permet de constater que Bouchardon a recopié le premier des deux bustes que Bernin avait faits du cardinal Scipion Borghèse en 1632. (...) plusieurs détails représentés par Bouchardon n'appartiennent qu'au premier buste : par exemple le contour inférieur en un large arc de cercle interrompu seulement sous l'épaule gauche, le troisième bouton en partant du bas à peine sorti de la boutonnière, à ce même niveau à droite le froissé en « S » de la mosette ou encore le pli sous le col à droite qui se forme juste audessous du deuxième bouton en partant du haut.(...) Dans les deux dessins, un trait ferme et appuyé délimite les contours ; il se fait plus large dans le bas de la mosette, notamment sur la vue de profil pour marquer l'épaisseur du marbre, et est incroyablement net, d'une grande maîtrise, pour la silhouette du piédouche. Quelques repentirs se remarquent à la barrette dans la vue de profil. Dans les deux sanguines, le visage est retranscrit avec un soin extrême, de légers coups de crayon rendant le gras des chairs et les rides, d'autres plus forts marquant les lourdes paupières, le nez large, la bouche généreuse entr'ouverte et les bourrelets de peau sur le cou. (...)C'est sur celle qui montre le buste de face que Bouchardon a pris soin de l'étudier en détail : les boutons et les boutonnières sont minutieusement dessinés et les quelques plis profonds et le doux froissé de la mosette sont savamment rendus par de longs traits souples en lacets, par des zones de réserve et par des hachures de plus en plus appuyées. (Anne-Lise Desmas, Louvre, Edme Bouchardon (1698-1762). Une idée de beau, 2016, pp. 100-101).

INDEX :
Lieux : Rome, San Pietro, oeuvre en rapport
Personnes : Borghese, Scipion Cafarelli, cardinal
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Bernini, Gian Lorenzo, Buste du Cardinal Scipion Borghèse
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 83