Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/06/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Attribué à

CIRCIGNANI Nicolo


Ecole florentine

Saint Hyacinthe ressuscitant un jeune homme noyé

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1066, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII813
MA799

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t.III W634

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Attribué à CIRCIGNANI Nicolo

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Suite de SALIMBENI Ventura
Françoise Viatte, 1988

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, mis au carreau à la pierre noire, traits de sanguine. Collé en plein.
H. 00,250m ; L. 00,190m

HISTORIQUE :
Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.105, chap. : Ecole florentine, carton 6. (...) Num¿ro : 799. Nom du ma¿tre : Fei del Barbiere Vasari Antonio Circignano [[p. 106]]. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er. D¿signation des sujets : Un Pape donne la Communion. Dessin à la plume et lavé. Sur le même carton deux dessins attribués à Vasari, ils sont à la plume et lavés au bistre. Les sujets en sont inconnus. L'un représente un roi au lit écoutant la [[p. 106]] lecture de l'écriture sainte. L'autre un roi également au lit, qui semble écouter un magicien. Un quatrième dessin attribué à Antonio Circignano, représente Saint Hyacinte qui un jeune homme. Ce dessin est à la plume et lavé. [ [[signe en forme de croix]] [[signe illisible]] ] [[au crayon / au début de l'article sur Vasari]] [ [[Vu ?]] ] [[au crayon / en face du premier dessin de Vasari]] Dimensions : H. 23 x L. 17 cm ; H. 23 x L. 16,5 cm ; H. 23 x L. 16 cm ; H. 23 x L. 19,5 cm. Origine : Collection nouvelle [[p. 106]].Prix de l'estimation de l'objet : 40francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon [[p. 106]]. Observations : Idem [[ [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [Vu] [[au crayon / devant le dessin de Fei del Barbiere]] [Vu Cordier] [[au crayon]] [Vu] signe de récolement barré de quatre traits au crayon [[au crayon]] [[signe en forme de croix / au crayon / devant la mention barrée]] [Vu] [[au crayon / devant la mention barrée]] [[les deux dessins sont ensemble ?]] [[Cr ?]] une phrase et paraphe barrés au crayon [[au crayon / devant le premier dessin]] [[aux ?]] [[paraphe illisible]] [[à l'encre]] [Vu] [[au crayon / devant le second dessin de Vasari]] [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [cet article seulement] trois mots barrés au crayon [Cordier] [[au crayon]]. Cote : 1DD33 Note relative ¿ la saisie informatique : Nom du maître : Voir la notice n° 685..

COMMENTAIRE :
Selon F. Viatte ('Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Inventaire général des dessins italiens', III : Dessins toscans XVIe-XVIIIe siècles, t. I : 1560-1640, Paris, 1988, n° 634), il pourrait être de la main d'un artiste siennois de la suite de V. Salimbeni. Selon L. Boubli (note ms au verso du montage), ce dessin est à rapprocher de la feuille du Louvre attribuée par Ph. Pouncey à Pietro Barbiani (Inv 10329).

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Hyacinthe, saint - Barbiani, Pietro+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Saint Hyacinthe ressuscitant un noyé
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - sanguine - mis au carreau - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 169