Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 04/02/2009 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GRANET François Marius


Ecole française

Vue de l'église de San Martino ai Monti

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 3558, Recto

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G4428

LOCALISATION :
Réserve des petits albums
Album Ingres
Folio 43
rapporté au recto

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GRANET François Marius

TECHNIQUES :
Annotation en bas au crayon : 'Vue de l'Eglise de San Martino in Monte'
H. 00,120m ; L. 00,171m

HISTORIQUE :
Madeleine et Jean Auguste Dominique Ingres ; famille Ingres jusqu'en 1886 - Fernand Guille, neveu d'Ingres et légataire universel de Delphine Ingres, seconde épouse du maître - Pennata ; acquis auprès de Mme Pennata en 1908 ; marque du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Pennata, Mme
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1908


COMMENTAIRE :
Montage commun avec le dessin RF 3459. Bibliographie: - J. Guiffrey et P. Marcel, Inventaire général des dessins du musée du Louvre et du musée de Versailles : Ecole français: VI, Gillot à Ingres, Paris 1911, n° 4428. - H. du Rivau, François-Marius Granet, Catalogue des dessins conservés au Cabinet de dessin du Louvre précédé d'une étude biographique et critique accompagnée de documents inédits, Thèse de l'école du Louvre non publiée, 2 vol. 1947, n° 20. Ce dessin indique de plusieurs façons l'amitié entre Granet et son collègue Ingres, avec qui il a étudié dans l'atelier de David et avec qui il partageait un atelier dans l'église San Trinità dei Monti à Rome. D'abord le dessin fait partie d'un album appartenant à Ingres et sa femme dans lequel sont rassemblés quelques souvenirs de leurs séjours en Italie. Lorsqu'en 1813 Ingres se maria avec Madeleine Chapelle à l'église San Martino ai Monti à Rome, l'église que représenté sur le dessin, Granet fut témoin. Au Musée des Beaux-arts et d'archéologie de Besançon il existe un dessin de Granet presque identique à celui-ci (Inv. n° D.2184, voir Autour de David et Delacroix : dessins français du dix-neuvième siècle [ex. cat. Musée des Beaux-arts et d'archéologie de Besançon, 18 décembre 1982 - 31 janvier 1983], n° 101), et ces deux dessins à leur tour peuvent être mis en rapport avec deux dessins d'Ingres conservés au Musée Ingres à Montauban dont la composition ressemble celle de Granet remarquablement (voir H. Naef, 'Ingres in Rome', Washington : International Exhibitions Foundation, 1971, pp. 47-9, n° 56 et 57). Concernant le dessin du Musée de Besançon et les dessins d'Ingres, Agnes Mongan a déjà remarqué la ressemblance en suggérant que les deux peintres auraient peut-être dessiné ensemble au même endroit, ou que l'un d'eux s'est inspiré de l'autre (A. Mongan, 'Ingres et ses jeunes compatriotes à Rome 1806 - 1820', dans : Ingres et son influence [colloque international, Montauban, musée Ingres, septembre 1980], p. 13). Granet exposa une oeuvre entitrée 'Intérieur de l'Eglise souterraine de Sain Martino in Monte' au Salon de 1806

DESCRIPTION DE L'ALBUM :
Album factice relié de cuir rouge à motifs et fil. Carnet rassemblant quelques souvenirs de Madeleine Ingres et de son mari, lors de leurs séjours en Italie. Le dessin RF 3560 (auparavant rapporté au recto du folio 44) est monté et classé en petit format.

INDEX :
Collections : Ingres, Jean Auguste Dominique - Granet, François Marius - Guille, Fernand - Pennata, Mme - Famille Ingres - Ingres, Jean Auguste Dominique et Madeleine - Ingres, Delphine - Pennata - Guille
Lieux : Rome, San Martino ai Monti
Techniques : encre de Chine - lavis gris - pinceau - mine de plomb

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 20, p. 110