Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 17/04/2009 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

La Déification d'Enée

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 2365, Recto

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G6074

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Pierre noire, avec rehauts de craie blanche, sur papier brun. Papier rapporté et partiellement collé à droite. Annoté, en bas à droite, à la plume et encre noire : '5 pl p. Lacour'. Restauré en 2006.
H. 00,241m ; L. 00,342m

HISTORIQUE :
Lacour - Ph. de Chennevières (L. 2073) ; vente, Paris, 4-7 avril 1900, partie du n° 285 ; acquis à cette vente par le musée du Louvre ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Chennevières, Philippe de
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1900


COMMENTAIRE :
Etude pour le tableau 'La Déification d'Enée' peint par Le Brun, entre 1642 et 1645, conservé au Museum of Fine Arts de Montréal. Il fut dans un premier temps attribué à Poussin. Le sujet de cette peinture est tiré d'un épisode des 'Métamorphoses' d'Ovide (Livre XIV). 'J. Montagu a reconnu dans ce dessin une première pensée pour 'La Déification d'Enée'. Il s'agit bien d'une première recherche qui présente de sensibles différences avec la peinture. La composition est presque inversée avec Vénus debout tournée vers la droite, ayant près d'elle l'Amour tenant une coupelle. Le Fleuve appuyé sur une urne est placé derrière la déesse et non devant. Quant à Enée, le projet dessiné le montre d'abord à demi allongé à droite. Sur un papier rapporté et collé dans l'angle, Le Brun a modifié la pose du héros qui est tourné vers la gauche, tout en se rapprochant de la version finale (ill. 1636b). Un des aspects les plus intéressants de cette étude est l'ampleur du paysage qui s'étend assez loin à l'arrière plan, avec un pont, des arbres et des architectures. Ainsi l'influence de Poussin dans ce domaine paraît plus marqué que dans la peinture où le paysage est plus resserré et où des nymphes ferment la composition, au second plan à gauche.' (Beauvais, Louvre, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, 2000, n° 1636, p. 452, 453)

INDEX :
Collections : Chennevières, Philippe de - Lacour
Lieux : Paris+, Montréal, Museum of Fine Arts, oeuvre en rapport
Personnes : Amour - Vénus - Enée - Poussin, Nicolas+ - Ovide, oeuvre en rapport
Sujets : Allégorie d'un Fleuve - nymphe - MYTHOLOGIES - Métamorphoses, d'Ovide - Déification d'Enée - dieu fleuve - Le Brun, Charles, La Déification d'Enée
Techniques : pierre noire - rehauts de blanc - rehauts de craie blanche - collé - craie blanche

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 20, p. 20