Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/03/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BANDINELLI Baccio


Ecole florentine

Homme nu, endormi, vu à mi corps, la tête inclinée vers la droite

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 129, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII23280
MA12584

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. IX FV33

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BANDINELLI Baccio
Inspiré par L'ANTIQUE

TECHNIQUES :
Sanguine et estompe. Traits d'encadrement à la plume et encre brune.
Forme : irrégulière
H. 00,200m ; L. 00,158m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; dessin "non collé ni doré", dit du "rebut"- Acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Num¿ro : 12584.Inconnus. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er à 1097 compris [[petit trait oblique / au crayon]]. D¿signation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem [[ Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [ [[Nouveau n°]] 2] [[à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
J. H. Beck ('Precisions concerning Bandinelli pittore', Antichità Viva, 1973, V, pp. 8, 11 n. 8) rapproche le dessin de l'Adam de la 'Création d'Eve' (Florence, Palazzo Pitti), peinte pour Eleonora de Toledo, que Vasari ('Le vite de' più eccellenti pittori, scultori e architettori', ed. Milanesi, VI, Florence, 1906, p. 88) attribuait à Andrea di Mariotto Cini, detto del Minga, d'après le carton de Bandinelli. R. B. Ward (Baccio Bandinelli as a draughtsman, PH.D. London University, Londres, 1982, n° 349) souligne aussi l'influence de la position de l'Amour du relief antique 'Amour et Psyche', dit le 'Lit de Polyclète' (voir Ph. P. Bober and R. Rubinstein, Renaissance Artists and Antique Sculpture. A handbook of sources, Londres, 1986, n°94). Voir aussi: F. Viatte, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, IX : 'Baccio Bandinelli, dessins, sculptures, peinture', par F. Viatte et M. Bormand (pour les sculptures), V. Delieuvin (pour la peinture), avec la collaboration de V. Goarin, Paris, 2011, n°33.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Florence, Florence, Palazzo Pitti, oeuvre en rapport
Personnes : Adam - Vasari, Giorgio+ - Eleonora de Toledo+ - Cini, Andrea di Mariotto, dit del Minga+
Sujets : Amour - Création d'Eve - Adam et Eve - Amour et Psyché - Amour et Psyché, dit le Lit de Polyclète
Techniques : estompe - sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 22