Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 01/06/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BRUEGEL Jan I


Ecole flamande

Le temple de Janus et l'église San Giorgio in Valabro à Rome

1593

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 872, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII5805
MA5410

Numéros de catalogue :
Flamands F470

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BRUEGEL Jan I

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
CANTAGALLINA Remigio
Morel d'Arleux (Inv. ms)
Attribué à CANTAGALLINA Remigio
Frédéric Reiset (Inv. ms)

TECHNIQUES :
Plume encre brune. Collé en plein sur un montage de la fin du XVIIIe siècle.
H. 00,225m ; L. 00,273m

HISTORIQUE :
Ch.P. de Saint Morys, saisie des biens des émigrés en 1793, remise au museum en 1796-1797 ; marques du Louvre (L.1955 et L. 1886a).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.711, chap. : Ecole de Bologne, carton 50. (...) Num¿ro : 5410. Nom du ma¿tre : Idem [[ Canta Gallina, Remigio /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 2. D¿signation des sujets : Sur le même carton deux dessins, dont le premier à la plume et lavé semble représenter l'entrée de la porte du peuple à Rome ; l'autre à la plume représente le temple de Janus, et l'église de St. Georges in Velabro. Dimensions : H. 16 x L. 28,5 cm ; H. 22,5 x L. 27,5 cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 100francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
« Lors de son voyage en Italie le jeune Breughel travailla à partir de dessins de Matthijs Bril (1550-1583) qui étaient en possession de son frère Paul (1554-1626) et dont il a exécuté parfois deux copies comme ce fut le cas pour cette vue de l'Arc de Janus que l'on peut comparer à sa source d'inspiration, une feuille conservée à la Fondation Custodia à Paris. Breughel en fit une autre version identifiée par K.G. Boon ('The Netherlandish and German drawings of the XVth and XVIth centuries of the Frits Lugt collection', 3 vol., Paris, 1992, sous n° 23) à Copenhague. Cette méthode de travail, non point sur le motif mais d'après un dessin d'un autre maître plus âgé n'était pas inusitée et pouvait être d'autant plus profitable qu'il était possible de comparer les dessins aux sites. Lors de sa courte carrière Matthijs Bril avait multiplié les vues des ruines romaines dont certaines lui servirent d'études préparatoires pour les fresques de la Torre dei Venti au Vatican, et qui constituent d'importants témoignages de l'état des monuments antiques autour de 1580. Pour Jan Breughel, fils du grand Pieter Breughel l'Ancien, qui avait lui-même accompli le voyage d'Italie, la confrontation avec la lumière et les paysages méridionaux fut très profitable. Bénéficiant probablement d'appuis dus aux relations commerciales intenses des marchands d'Anvers avec les ports méditerranéens, sa présence est attestée à Naples en 1590, il y dessine le Castel de l'Ovo avec une minutie qui révèle déjà son talent de miniaturiste puis se rend à Rome. Ses tableaux de paysages y sont déjà collectionnés par le cardinal Ascanio Colonna et il rencontre Federico Borromeo, juste avant sa nomination au cardinalat et son départ pour Milan, auquel il fournit des tableaux dès 1595 » (C. Loisel, dans cat. exp. Voyager et dessiner : Dessins du Musée du Louvre et du musée d'Orsay, 1580-1900, par C. Loisel, L. Angelucci, F. Joulie, I. Julia, N. Lemoine-Bouchard, Ch. Leribault, Moscou, Galerie Tretiakov, 21 septembre - 14 novembre 2010, n° 1- catalogue publié en langue russe). Voir aussi : F. Lugt, 'Inventaire général des dessins des écoles du Nord. Ecole flamande', 2 vol., Paris, 1949, n° 470. Le désir d'étudier les monuments romains est exemplifié dans ce dessin (Clare Robertson (dir.), Rome 1600, The city and the visual arts under Clement VIII, cat. exp., New Haven and London, Yale University Press, 2015. cat.277 p.284)

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Rome, Saint-Georges au Vélabre, Rome, Arc de Janus Quadrifrons, Rome+, Naples+, Anvers+, Italie+, Milan+, Paris, Institut néerlandais, oeuvre en rapport, Copenhague, oeuvre en rapport, Naples, Castello dell'Ovo+, Vatican, Torre dei Venti, oeuvre en rapport
Personnes : Bril, Mathieu+ - Bril, Paulus+ - Bruegel, Pieter+ - Colonna, Ascanio+ - Borromeo, Federico+
Sujets : ruines - Vue de Rome
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 143