Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 29/08/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Attribué à

BUONARROTI Michelangelo


Ecole florentine

Esquisses de figures, homme nu, le bras droit retourné derrière le dos

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 844, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII254
MA249

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Attribué à BUONARROTI Michelangelo

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
école de BUONARROTI Michelangelo

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à URBANO Pietro
Paul Joannides, 2011
école de BUONARROTI Michelangelo
B. Berenson & Dussler

TECHNIQUES :
H. 00,350m ; L. 00,150m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; ' dessin non collé ni doré ', dit du ' rebut ' - acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; marque du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.35, chap. : Ecole florentine, carton 2 bis. (...) Num¿ro : 249.Idem [[ Autres dessins d'après Michel-Ange, ou qui lui sont attribués. /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 104. D¿signation des sujets : Sur le R° et le V°, études de figures nues, à la sanguine et au crayon noir ; non collés. Dimensions : H. 35,5 x L. 15cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 décembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
P. Joannides indique que cette étude est une copie, probablement de Pietro Urbano, d'après le dessin original de Buonarroti, conservé à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Paris, EBA 197, voir : P. Joannides, A new drawing by Michelangelo, in Master Drawings, vol. 49, n° 2, 2011, p. 159-162. Dans son article "Apelles, Giovanni Bellini, and Michelangelo in Titian's Life and Art" (Artibus et Historiae, n°67 (XXXIV), 2013), Luba Freedman suggère que ce dessin a pu être utilisé par Le Titien pour son Saint Sebastien du Polyptique Averoldi (1522). L. Freedman, "Apelles, Giovanni Bellini, and Michelangelo in Titian's Life and Art" dans Artibus et Historiae, no. 67 (XXXIV), 2013, p. 265

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, oeuvre en rapport
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 141