Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 21/11/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME FRANCAIS XVIIè s (fin)


Ecole française

Deux femmes assises, buste de femme, et demi-figure d'homme, les mains jointes

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 34328, Verso

Anciens numéros d'inventaire :
NIII29076
MA12640

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME FRANCAIS XVIIè s (fin)

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
RAOUX Jean
François Marandet, 2010

TECHNIQUES :
H. 00,363m ; L. 00,241m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1699, chap. : Ecole française, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12640.Maîtres divers. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont trois cartons à deux dessins, et un à trois. 105 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Collection nouvelle. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
François Marandet indique que le buste d'homme aux yeux baissés présente une forte analogie avec celui au centre de la peinture de Jean Raoux, La Continence de Scipion (1723, huile sur toile, H. 0,943 ; L. 1,176, signé, daté en bas à droite : J. Raoux. F. 1723, Pommersfelden, château de Weissenstein, collection Schönborn, inv. 434), le verso de la feuille, une vieille femme qui apprend à tricoter à une jeune fille, lui permet de confirmer son attribution à l'artiste, car la silhouette oblique de la jeune fille assise, sa robe dévoilant le bout de sa chaussure, est un motif typique de l'artiste, qu'on retrouve dans Les Petites musiciennes (vers 1720, huile sur toile, H. 0,835 ; L. 0,672 m, Montpellier, Musée Languedocien, inv. 939.1.2), dans le Couple dansant dans un parc (1725, huile sur toile, H. 0,52 ; L. 0,638, signé, daté en bas à gauche : 1725 / J. Raoux f., Pommersfelden, château de Weissenstein, collection Schönborn, inv. 435), dans L'Allégorie du Goût (vers 1625, huile sur toile, H. 0,56 ; L. 0,72, Moscou, musée d'Etat des Beaux-Arts Pouchkine, inv. 2176). Le vieillard barbu vu de dos, les mains jointes autour d'un chapelet qui figure en haut de la feuille se retrouve dans La Vieillesse (1714, huile sur toile, H.0,87 m ; L. 1,289 m, signé, daté au milieu à gauche sur le feuillet fixé au mur : ft par J / Raoux à / Rome / 1714, collection privée) (François Marandet, Après l'exposition Jean Raoux (1677-1734) : quelques compléments sur sa carrière et son œuvre, Les Cahiers de l'Histoire de l'art, n° 8, 2010, p. 130-133, fig. 6 et 7). Les tableaux cités ci-dessus sont les n° 25, 29, 35, 36 et 10 du catalogue de l'exposition Jean Raoux 1677-1734 : un peintre sous la Régence, Michèle-Caroline Heck, Guillaume Faroult , Michel Hilaire, Montpellier, Musée Fabre, 28 novembre - 14 mars 2010. Olivier Zeder ajoute aux arguments de François Marandet en faveur de l'attribution à Raoux, que la tête du vieillard barbu a été reprise plus fidèlement pour le vieil écuyer qui aide Ascagne à revêtir son armure dans La Chasse de Didon et Enée (vers 1723-1732, huile sur toile, H. 1,25 ; L. 1,83 m, Montpellier, Musée Fabre, inv. 92.1.1). La posture penchée et l'expression sont identiques, l'artiste omet simplement le turban. L'auteur suggère également que la vieille femme et la jeune fille à laquelle elle apprend à filer ou à tricoter (verso) est une pensée qui n'aboutit pas pour l'Enfance (copie d'après Jean Raoux, huile sur toile, H. 0,945; L. 1,270 m, Montpellier, Musée Fabre, inv. 48.4.1) de la série des Quatre âges exécutée pour le Grand Prieur de Vendôme en 1714 et et daterait ainsi cette feuille, de la même année (Retour sur les peintures de Jean Raoux au musée Fabre de Montpellier à l'occasion de deux acquisitions : La Danse et Le Retour de chasse, dans La Revue des musées de France, Revue du Louvre, 2016 - n° 3, p. 45 à 58, fig. 13 et 14, p. 56). Les tableaux cités ci-dessus sont les n° 27, 11 du catalogue de l'exposition Jean Raoux 1677-1734 : un peintre sous la Régence, Michèle-Caroline Heck, Guillaume Faroult , Michel Hilaire, Montpellier, Musée Fabre, 28 novembre - 14 mars 2010.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Moscou, Musée Pouchkine, oeuvre en rapport, Montpellier, Musée Fabre, oeuvre en rapport, Pommersfelden, château de Weissenstein, collection Schönborn, oeuvre en rapport, Montpellier, Musée Languedocien, oeuvre en rapport
Sujets : Raoux, Jean, La Continence de Scipion - Raoux, Jean, Les Petites musiciennes - Raoux, Jean, Couple dansant dans un parc - Raoux, Jean, L'Allégorie du Goût - Raoux, Jean, La Vieillesse - Raoux, Jean, L'Enfance - Raoux, Jean, La Chasse de Didon et Enée - Raoux, Jean, Les Quatres Ages de la vie
Techniques : papier gris - pierre noire - rehauts de blanc

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 14, p. 162