Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 03/04/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

CORDOUAN Vincent Joseph François


Ecole française

Bâtiments de guerre sur une rade entourée de collines

1866

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 22904, Recto

LOCALISATION :
inconnue (dépôt manquant au récolement)

ATTRIBUTION ACTUELLE :
CORDOUAN Vincent Joseph François

TECHNIQUES :
Pastel et fusain. Signé et daté en bas, à gauche : 'V. Cordouan 1866'.
H. 00,362m ; L. 00,592m

HISTORIQUE :
Circonstances et date : l'œuvre a disparu du musée des Arts Africains et Océaniens entre 1968 (où elle est prêtée pour une exposition) et les années 1980 (date à laquelle elle ne figure pas au premier fichier des dessins du MAAO), dans des circonstances inconnues (non précisées dans les documents que nous avons à notre disposition la concernant). Récolements : vu au récolement de 1960, absent aux récolements de 1995, du 25 juillet 2012 (CRDOA) et du décembre 2013 / février 2014 (DRC-SR). Historique : Cette œuvre appartient aux collections nationales françaises. Elle est inscrite sur l'inventaire règlementaire du département des Arts graphiques du musée du Louvre sous le numéro RF 22904. Mis en dépôt à Paris, Hôtel Matignon (Présidence du Conseil) dans le bureau de Pierre Perreau-Pradier en avril 1935. Mis en dépôt au MFOM (devenu Musée des Arts d'Afrique et d'Océanie) (Inventaire AF 10040), arrêté de dépôt du 18 juin 1936. Autres : Prêté en 1968-1969 à l'exposition du Musée de la Marine, Charles Meryon, officier de marine, peintre-graveur : 1821-1868, sous le titre Navires devant Fort-Royal. Ne figure pas sur l'arrêté de fin de dépôt du 20 janvier 1975 par lequel les autres dessins en dépôt au MAAO sont restitués au Louvre. Figure sur la Liste de dépôts à Paris, Ministères (avec arrêtés) : « Présidence du Conseil, Hôtel Matignon (dépôt avril 1935) - au MAAO 18.6.1936 - fin de dépôt 20.I.1975 non rentré ». Figure sur le courrier de J. Bouchot-Saupique au Chef du matériel de Matignon du 15 septembre 1951 avec une Liste des Dessins mis en dépôt à la Présidence du Conseil Ne figure pas sur le premier fichier des dessins établi dans les années 1980 au MAAO par Melle Bouché. Figure dans le courrier de J.-H. Martin au Directeur des musées de France du 17 août 1994 qui constate sa disparition. Figure dans le courrier de D. Taffin à F. Viatte du 4 juillet 1994 : « ...ne paraît plus figurer dans nos collections ». Figure dans le courrier de F. Viatte à F. Cachin du 2 mai 1996 : « L'œuvre est inconnue des services du Premier Ministre ». Figure dans le courrier de D. Taffin à F. Viatte du 22 novembre 1999 : « Malheureusement cette œuvre déposée en 1936 au musée de la France d'Outre-mer a disparu du musée à une date indéterminée, située entre 1960 et 1985, ainsi qu'il avait été signalé à votre service et à la Cour des Comptes lors du contrôle de 1994 ». Figure comme non vu dans le Rapport de la mission de récolement pour les musées nationaux au Palais de l'Elysée et à l'Hôtel Marigny, 2012. Figure comme non vu dans le Rapport de la mission de récolement des dépôts du musée du Louvre au musée du Quai Branly décembre 2013 - février 2014. Figure dans la Liste des œuvres n'ayant pu être représentées lors du récolement des dépôts (récolement 2004-2014). Figure dans G. Monnier, Musée du Louvre, Cabinet des dessins, Musée d'Orsay. Pastels du XIXe siècle, Paris, RMN, 1985 (uniquement mentionné sur la Liste des dépôts en annexe). Le MAAO ayant fermé définitivement le 31 janvier 2003, la gestion de ses collections a été transférée au musée du Quai Branly, qui ne localise pas l'œuvre dans ses collections.
Dernière provenance : Musée National du Luxembourg
Mode d'acquisition : transmission
Année d'acquisition : 1931


COMMENTAIRE :
Il s'agit de la Rade de Fort-de-France en Martinique, avec au fond la forteresse de Fort-Royal.

INDEX :
Lieux : Martinique, Fort Royal, Fort-de-France
Techniques : fusain - pastel

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 24, p. 409