Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/05/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

PIPPI Giulio


Ecole romaine et ombrienne

Allégorie du Bon Gouvernement de Federico II Gonzaga

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 34010, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII29229
MA12642

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après PIPPI Giulio
R. Bacou

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FRANCAIS XVIIè s
F. Reiset (Inv. ms)

TECHNIQUES :
Contre-épreuve à la sanguine.
Forme : octogonale
H. 00,184m ; L. 00,197m

HISTORIQUE :
Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint Morys - Saisie des biens des Émigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1699, chap. : Ecole française, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12642.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 3. D¿signation des sujets : Cent [101] [[au crayon / sous la mention "cent"]] cartons et feuilles, dont trois cartons à deux dessins, un à quatre, un à neuf, un à dix. 124 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Reclassé parmi les copies d'après Giulio Romano par R. Bacou en 1971 (voir notes manuscrites dans l'Inventaire manuscrit). Il s'agit d'une contre-épreuve d'après le dessin INV 3501 du Louvre.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Mercure - Gonzaga, Federico II+
Sujets : Allégorie des Vertus princières
Techniques : sanguine - contre-épreuve

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 14, p. 105