Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/06/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Attribué à

BUONARROTI Michelangelo


Ecole florentine

Etude d'une main en dessinant une autre

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 717, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII147
MA144

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. VI E2.R

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Attribué à BUONARROTI Michelangelo

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
PASSAROTTI Bartolomeo
Attribué à PASSAROTTI Bartolomeo
CARRACCI Annibale
BUONARROTI Michelangelo

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Atelier de PASSAROTTI Bartolomeo
P. Joannides, 2003
Autres PASSAROTTI Bartolomeo
C. H¿per, 1987
Attribué à BUONARROTI Michelangelo
Roseline Bacou & Françoise Viatte, 1975
BUONARROTI Michelangelo
Ch. de Tolnay, 1967

TECHNIQUES :
Plume et encre brune. Collé en plein.
H. 00,179m ; L. 00,285m

HISTORIQUE :
Bourdaloue - P. Crozat ; sa vente 10 avril 1741, n° 12 - P.-J. Mariette ; montage (LBS 006) avec annotation: Suspicionem de sollertia sua malè conceptam sic expungebat, teste Asc. Condivio. et cartouche: MICH.ANGEL / BUONARROTI ; sa vente 15 novembre 1775, partie du n° 236 (R. Bacou, 1981, p. 255) - acquis pour le Cabinet du Roi ; marques de la Commission du Museum (L.1899) et du Conservatoire (L.2207).
Dernière provenance : Mariette, Pierre-Jean
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1775

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.24, chap. : Ecole florentine, carton 2. (...) Num¿ro : 144. Nom du ma¿tre : Idem [[ Michel-Angelo Buonaroti /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 3. D¿signation des sujets : Une main de grandeur naturelle, vue par le dos. Dessin à la plume, exposé en l'an douze, sous le n° 188 et en 1811 sous le n° 223 mention d'exposition barrée au crayon [239] [[au crayon]] Dimensions : H. 18 x L. 29cm. Origine : Collections de Bourdaloue, de Crozat et de Mariette.Prix de l'estimation de l'objet : 200francs. Emplacement actuel : Idem & Galerie d'Apollon ]]. Observations : La gravure de ce dessin se trouve dans l'édition de Vasari, publiée à Rome par Bottari ; une épreuve s'en trouve parmi les dessins. [Resté dans le carton] [[au crayon]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Depuis toujours l'authenticité de ce dessin a été mise en discussion. La première attribution à Michelangelo qui date du XVIIIè siècle (P. -J. Mariette), avait déjà été rejetée par Sir Thomas Lawrence dès 1825, qui y avait vu la main d'un imitateur du maître, probablement Bartolomeo Passarotti. Ensuite, il a été donné à Annibale Carracci (Chennevières et Montaiglon, 1851), puis avec certitude à Passarotti depuis Wikoff (1891). Au cours du XXème siècle le nom de Michelangelo a été à nouveau proposé à plusieurs reprises, bien que la comparaison avec deux dessins de Passarotti, l'un à Vienne (Graphische Sammlung Albertina, 2029), l'autre passé en vente chez Christie's, à Londres, 16 mai 1987, lot 6, confirment le rapprochement avec la production graphique de cet artiste. Cependant, selon C. H¿per ('Bartolomeo Passarotti (1529-1592)', 2 vol., Worms, 1987, vol. II : Katalog, p. 273 A 275) on peut considérer la feuille comme une oeuvre de l'atelier, des élèves, du cercle de Bartolomeo Passarotti et autres. D'accord P. Joannides ('Musée du Louvre, Musée d'Orsay, Département des Arts graphiques, Inventaire général des Dessins Italiens, VI : Michel-Ange, élève et copistes', par Paris, 2003, R 2) qui considère le dessin une feuille de son atelier. Pour une bibliographie complète voir : P. Joannides, op. cit.

INDEX :
Collections : Crozat, Pierre - Jabach, Everhard - Bourdaloue - Mariette, Pierre-Jean
Lieux : Vienne, Albertina, Graphische Sammlung, oeuvre en rapport, Londres, Christie's, oeuvre en rapport
Sujets : main
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 125