Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 14/05/2009 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BONACCORSI Piero


Ecole florentine

Un homme nu, debout tenant une corne d'abondance

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 33446, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII23325
MA12584

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BONACCORSI Piero

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FRANCAIS XVIè s

TECHNIQUES :
Sanguine. Indication d'encadrement ovale à la sanguine. Collé en plein.
H. 00,106m ; L. 00,067m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; ' dessin non collé ni doré ', dit du ' rebut ' - acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Num¿ro : 12584.Inconnus. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er à 1097 compris [[petit trait oblique / au crayon]]. D¿signation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem [[ Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [ [[Nouveau n°]] 2] [[à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Le dessin devait être conçu pour être gravé à l'eau-forte ou en pierre dure. R. Bacou date la feuille de l'époque des dessins des 'Amours des Dieux' (1527), destinés à être gravés par Caraglio. A rapprocher de deux autres dessins analogues de Perino conservés au Louvre (Inv. 10383 et 10383 bis) - cat. exp. 'Autour de Raphaël', Paris, Musée du Louvre, 1984, n° 89, cf. 87-88). Voir aussi : cat. exp. E. Parma Armani, 'Perino del Vaga tra Raffaello e Michelangelo', Mantoue, Palazzo Te, 18 mars - 10 juin 2001, Milan, 2001, n° 76-77. "Il semble que ce dessin soit une subtile allusion à l'autoérotisme, un thème repris dans un des dessins érotiques de Parmigianino : la corne d'abondance a des connotations phalliques évidentes pour tout personne du XVIe siècle, et le protagoniste est montré seul plutôt qu'avec un(e) amoureux(se)." (Linda Wolk-Simon in cat. d'exp. Art and love in Renaissance Italy, New York, Fort Worth, 2008-2009, n° 93a et 93b)

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Caraglio, Gian Giacomo+
Sujets : MYTHOLOGIES
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 14, p. 9