Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 30/04/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BUONARROTI Michelangelo


Ecole florentine

Une vieille femme nue, debout, penchée en avant, de profil vers la gauche

Vers 1520

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 710, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII7383
MA6877

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. VI E22

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BUONARROTI Michelangelo

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
BUONARROTI Michelangelo
F. Reiset (Inv. ms)
école de BUONARROTI Michelangelo
Morel d'Arleux (Inv. ms)

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à MINI Antonio
E. Panofsky, 1927
Entourage de ROSSO FIORENTINO
B. Berenson, 1938

TECHNIQUES :
Pierre noire, traces de stylet. Numérotation, en bas à gauche, à la plume et à l'encre brune : '2'.
H. 00,370m ; L. 00,135m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; ' dessin non collé ni doré ', dit du ' rebut ' - acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de Cl. Delamotte (L. 478) ; marques de la Commission du Museum (L.1899) et du Conservatoire (L.2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.5, p.890, chap. : Ecole italienne C, carton 61. (...) Num¿ro : 6877.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 99. D¿signation des sujets : Sur le R° une vieille femme nue. Sur le V° autre femme nue. Dessins au crayon noir. Dimensions : H. 37,5 x L. 13cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 2francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD37

COMMENTAIRE :
Cette figure de vieille femme, au corps très allongé, qui tient un bâton de sa main droite et une 'viola da braccio' de sa main gauche, pourraient être en relation avec 'Orphée jouant de la lyre', l'une des deux compositions à sujet païen, que, dans ses premiers projets, Michel-Ange avait envisagé de sculpter en bas-reliefs sur le tombeau des Magnifiques, dans la Nouvelle Sacristie (Florence, San Lorenzo). La technique du dessin - la forme du corps définie par des contours faits de traits continus à la pierre noire et des volumes rendus par un fin travail de hachures - est caractéristique de la manière de Michel-Ange vers 1520 environ. Bibiographie : 'Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Inventaire général des Dessins Italiens, VI : Michel-Ange, élèves et copistes', par P. Joannides, Paris, 2003, n° 22 (avec bibliographie antérieure) ; P. Joannides, 'Michel-Ange', Milan/Paris, Musée du Louvre/5 Continents, 2003 (Louvre, Cabinet des Dessins), n° 36 (notice rédigée par D. Cordellier sur la base de l'inventaire des dessins de Michel-Ange établi par Paul Joannides et publié en 2003) ; L. Angelucci, dans cat. exp. Renaissance : Révolutions dans les arts en Europe, 1400-1530, Lens, Musée du Louvre-Lens, 2012-2013, p. 118 n° 56, repr. p. 119.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Florence, San Lorenzo, Sagrestia Nuova, oeuvre en rapport, Florence, San Lorenzo, Cappelle Medicee, oeuvre en rapport
Personnes : Orphée+ - Medicis, famille+
Sujets : lyre - viola da braccio - Orphée jouant de la lyre
Techniques : pierre noire - stylet

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 124