Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BUONARROTI Michelangelo


Ecole florentine

Homme nu, debout

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 689, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII156
MA153

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BUONARROTI Michelangelo

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
CELLINI Benvenuto
A. Perrig, 1997

TECHNIQUES :
Plume et encres brunes, tracé préparatoire à la pierre noire ou à la pointe de plomb.
H. 00,370m ; L. 00,195m

HISTORIQUE :
E. Jabach ; dessin d'ordonnance ayant perdu son montage à bande dorée ; Inventaire Jabach : Ecole de Florence, n° 467 (Michel-Ange) - Acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J.-Ch. Garnier d'Isle (L. 2961, au recto) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie et la technique sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire Jabach établi en 1671. Les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer ne correspondent cependant pas à celles que donne cette notice. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 467 Une figure nue entiere a la plume sur de papier blan de 7 pouce de long sur 14 pouce de haut dudit [de Michiel Angelo]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.25, chap. : Ecole florentine, carton 2. (...) Num¿ro : 153. Nom du ma¿tre : Idem [[ Michel-Angelo Buonaroti /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 9 bis. D¿signation des sujets : Une figure nue vue de face , portant une main sur l'épaule, et l'autre sur la cuisse. Sur le V° croquis d'une femme ayant un enfant sur ses genoux, et portant la main droite sur l'épaule d'un homme assis près d'elle. Ces dessins sont à la plume, et attachés à un carton. Dimensions : H. 37,5 x L. 19,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié.] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Cette étude a été mise en relation avec des recherches pour saint Jean dans la 'Mise au Tombeau' de la National Gallery de Londres (Michel-Ange dessinateur, M. Hirst, Musée du Louvre, Paris, 1989, p. 165). Peu de spécialistes ont remis en cause l'attribution de ce dessin à Michelangelo. Seul Alexander Perrig (in cat. d'exp. 'Zeichnungen aus der Toskana : Das Zeitalter Michelangelos', Saarland Museum, Saarbrücken, 1997, pp. 21, 156) y voit la main de Benvenuto Cellini et le met en relation avec les statues d'argent des douze dieux de l'Olympe que lui avait commandées François Ier en 1540. D'après le style des hâchures, A. Gnann situe plutôt cette feuille vers 1503 (A. Gnann in cat. d'exp. 'Michelangelo, the drawings of a genius', Vienne, Albertina, 2010-2011, n° 11)

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Londres, National Gallery, oeuvre en rapport
Personnes : Jean, saint
Sujets : Mise au Tombeau - ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE
Techniques : encre brune - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 120