Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 03/02/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BUONARROTI Michelangelo


Ecole florentine

Vierge à l'Enfant et sainte Anne, un homme nu, une tête de profil

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 685, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII149
MA146

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BUONARROTI Michelangelo

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, reprise en partie à la pierre noire, peut-être avec quelques incisions au stylet ; le sujet principal a été retouché avec une encre plus foncée. Inscriptions de Michel-Ange à la plume et encre brune. Etat de conservation : encre MG au recto et au verso de tonalités différentes ; au stade 3, avec de très nombreuses usures, perte de technique graphique en surface (très déformée) et fissures. Malgré le fort grammage du papier, l'encre a migré au verso dans les lavis et partout où les traits de plume sont les plus forts (A. de la Chapelle, 6.11.2015)
H. 00,325m ; L. 00,260m

HISTORIQUE :
P. Crozat ; numérotation à la plume et encre brune en bas à droite: 24 - P.-J. Mariette (L.1852) ; montage (LBS 006) avec cartouche: MICH.ANGEL / BUONARROTI ; sa vente 15 novembre 1775 partie du n° 236 (R. Bacou, 1981, p. 255) - Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys ; écriture à la plume et encre brune, sur le montage, en bas de part et d'autre du cartouche : Ecole florentine et au verso: 1° Deux femmes assises dont une allette un Enfant / au pied une étude d'homme / 2° au revers - une femme est à genou vue par le / dos / à la plume lavé d'encre de la Chine - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Conservatoire (L.2207).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.24, chap. : Ecole florentine, carton 2. (...) Num¿ro : 146. Nom du ma¿tre : Idem [[ Michel-Angelo Buonaroti /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 5. D¿signation des sujets : Dessin cartonné, fait à la plume : sur le R° on y distingue une femme âgée et assise, sur les genoux de laquelle est une autre femme donnant le sein à un enfant. Sur le V° Hérodiade. On y lit quelques mots italiens qui tendent à faire croire que ces esquisses ont été faites sur un livre de commerce appartenant aux parents de Michel-Ange. Dimensions : H. 33 x L. 26cm. Origine : Collection de Mariette.Prix de l'estimation de l'objet : 50francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié.] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Annotations de l'artiste : chi dire mia chella fosse di mio mano. Ce dessin porte d'autres annotations Ce dessin est mis en rapport avec les recherches de Léonard sur le thème de la sainte Anne trinitaire. La composition ramassée du groupe laisse penser qu'il s'agit d'une étude pour un bas-relief ou un tondo jamais exécuté. Les postures sont inspirées des Madones de Donatello et ainsi que le propose F. Hartt ('The drawings of Michelangelo', Londres, 1971, n° 57), ce dessin pourrait être une première étude pour le 'Tondo Pitti' (Florence, Bargello) et permettrait de le dater vers 1504-1505. La différence de traitement entre sainte Anne et la Vierge a pu faire penser que le dessin avait été exécuté en deux temps, voire qu'il y avait eu des ajouts postérieurs de la part d'un élève de Michel-Ange, Antonio Mini. Mais il semble plutôt que l'artiste ait abandonné son projet, hypothèse confirmée par l'inscription autographe située à droite du groupe. D'après L. Dussler ('Die Zeichnungen des Michelangelo : Kritischer Katalog', Berlin, 1959, p. 131, n° 208), le dessin a peut-être servi de modèle pour une 'Madone à l'Enfant' attribuée à Alonso Berruguete (Munich, Alte Pinakothek). Cette hypothèse est suivie par L. Boubli ("Magnifico mastre Alonso Berruguete" in 'Revue de l'Art', n° 103, 1994, p. 24) qui rapproche la technique de cette feuille avec un dessin de l'Ecole des Beaux-Arts qu'elle attribue à Berruguete. Enfin, ce dessin a pu aussi servir de modèle à une 'Sainte Anne' attribuée à Antonio di Donnino del Mazziere par Carlo Falciani et conservée dans une collection particulière. (C. Beuzelin in cat. d'exp. 'La Sainte Anne, l'ultime chef-d'oeuvre de Léonard de Vinci', Paris, musée du Louvre, 2012, n° 86)

INDEX :
Collections : Mariette, Pierre-Jean - Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Lieux : Munich, Alte Pinakothek, oeuvre en rapport, Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Florence, Museo Nazionale del Bargello, oeuvre en rapport, Collection particulière, oeuvre en rapport
Personnes : Anne, sainte - Jésus-Christ - Vierge Marie - Mini, Antonio+ - Berruguete, Alonso, oeuvre en rapport - Mazzieri, Antonio, oeuvre en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Vierge à l'Enfant avec sainte Anne
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 119