Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BANDINELLI Baccio


Ecole florentine

Figure d'homme nu agenouillé, vu de profil, se déchaussant

Vers 1539/1540

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 105, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII286
MA282

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. IX FV67

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BANDINELLI Baccio
G. Vasari

TECHNIQUES :
Plume et encre brune.
H. 00,223m ; L. 00,223m

HISTORIQUE :
G. Vasari ; fragment du cartouche d'une page du Libro dei disegni : BACCIO [...] (L. 2858) - E. Jabach ; dessin d'ordonnance ayant perdu son montage à bande dorée ; Inventaire Jabach : Ecole de Florence, n° 479 (Bandinelli) - acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J.-Ch Garnier d'Isle (L. 2961, au recto) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 479 Une figure nue entiere a la plume sur de papier blanc de 11 pouce de long sur 11 pouce de haut dudit [de Baccio Bandinello]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.39, chap. : Ecole florentine, suite du carton 2. (...) Num¿ro : 282. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bandinelli Baccio /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 25. D¿signation des sujets : Un homme nud, se tenant le pied droit. Dessin à la plume et cartonné. On croit qu'il a appartenu à Vazari. Il est gravé par Caylus. Dimensions : H. 23 x L. 23cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 30francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Traditionnellement donné à Baccio Bandinelli, ce dessin a été identifié par M. G. Ciardi Dupré ('Per la cronologia dei disegni di Baccio Bandinelli : fino al 1540', dans Commentari, XVII, 1966, 1/3, p. 166) comme une étude préparatoire pour l'un des reliefs du monument de Léon X dans la chapelle majeure de Santa Maria sopra Minerva, à Rome, représentant Le Baptême des néophytes. La figure, qui dérive d'un des soldats dans 'La Bataille de Cascina' de Michelangelo, apparait en haut à droite. R. B. Ward ('Baccio Bandinelli as a draughtsman', thèse de l'université de Londres, 1982, p. 53, 114 et 369, n° 334) a remarqué que le mouvement étudié d'après le modèle vivant en costume contemporain, se retrouve dans une feuille à Oxford (Ashmolean Museum, P II 210). Deux autres dessins en relation avec le même monument étaient conservés à Holkham Hall, Norfolk (voir 'An Exhibition of Master Drawings presented by Jean-Luc Baroni', Colnaghi, New York - Londres, 1992, n° 5). Le dessin a été gravé par Caylus (M. Roux, 'Inventaire du Fonds français, Graveurs du XVIIIe siècle, Bibliothèque nationale, département des Estampes, t. IV...', Paris, 1940, p. 57 n° 17) ; une copie à Liverpool (WalkerArt Gallery, inv. 4158) dérive peut-être de la gravure, tandis que le Louvre possède une contre-épreuve attribuée à Michel Corneille II (Inv. 25628). A dater autour de 1539-1540. Voir : C. van Tuyll, dans 'Baccio Bandinelli' (Cabinet des dessins), par C. van Tuyll et al., Milan, 2008, n° 24. Voir aussi: F. Viatte, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, IX : 'Baccio Bandinelli, dessins, sculptures, peinture', par F. Viatte et M. Bormand (pour les sculptures), V. Delieuvin (pour la peinture), avec la collaboration de V. Goarin, Paris, 2011, n°67.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Vasari, Giorgio - Isle, J. Ch. Garnier d'
Lieux : Oxford, Ashmolean Museum, oeuvre en rapport, Liverpool, Walker Art Gallery, oeuvre en rapport, Rome, Santa Maria sopra Minerva, oeuvre en rapport, Londres, Collection Colnaghi, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Norfolk, Holkham Hall, oeuvre en rapport
Personnes : Buonarroti, Michelangelo, ou Michel Ange+ - Caylus, comte de+ - Corneille, Michel II+ - Léon X, pape+
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 18