Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 25/04/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

CORNEILLE Michel II


Ecole française

Tête de la Vierge

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 25656, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII30707
MA12747

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
CORNEILLE Michel II

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
CORNEILLE Michel l'un des

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à CORNEILLE Michel II

TECHNIQUES :
H. 00,194m ; L. 00,162m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1711, chap. : Ecole française, Peintures et dessins encadrés, etc.. (...) Num¿ro : 12747. Nom du ma¿tre : Corneille Michel. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 122. D¿signation des sujets : Tête de femme dessinée aux trois crayons. Elle est encadrée. Dimensions : H. 19,5 x L. 16,5cm. Origine : Idem [[ Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Observations : [Remis au Musée] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[signe en forme de croix / au crayon]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [ [[De]]ssin encadré n° 428] [[à l'encre / dans la marge de gauche]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
François Marandet met en rapport cette étude pour le visage de la Vierge, avec le tableau du musée des Beaux-arts de Chambéry, Vierge à l'Enfant avec saint Jean Baptiste, donné à un artiste romain, puis à l'atelier de Carlo Maratta et que l'auteur rend à Michel II Corneille. D'anciens guides de Paris et des environs indiquent qu'un tableau de même sujet, fut "donné gratuitement" par Michel II Corneille à l'église des Feuillants, rue Saint-Honoré à Paris ; d'après cette composition, on connaît une gravure de la main de l'artiste, dédicacée au collectionneur Jacques-Louis, marquis de Béringhen (1651-1723), Premier écuyer du roi, dont l'épouse reçut en concession la cinquième chapelle à droite de l'église des Feuillants en 1676 (Paris, BnF, Dpt des Estampes et de la Photographie, Da. 48, R.D. 14). Le tableau de Chambéry présente plus de points communs avec la gravure qu'une deuxième version peinte conservée au musée des Beaux-arts d'Angers. Il y aurait eu une troisième version, de même format, décrite dans la vente Prousteau en 1769 (5 juin, n° 44, Lugt 1766) (Une peinture religieuse de Michel II Corneille au musée de Chambéry, dans La Revue des musées de France. Revue du Louvre, n° 1 - 2012, p. 55-58). .

INDEX :
Lieux : Angers, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Paris, Rue Saint-Honoré+, Chambéry, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Paris, Bibliothèque Nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, oeuvre en rapport, Paris, Eglise des Feuillants, oeuvre en rapport
Personnes : Vierge Marie - Beringhen, collection particulière, oeuvre en rapport - Maratta, Carlo+ - Corneille, Michel II, gravure en rapport - Béringhen, Jacques-Louis, marquis de (1651-1723) - Prousteau+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Vierge Marie - Corneille, Michel II, Vierge à l'Enfant avec saint Jean Baptiste
Techniques : estompe - papier gris - pastel - pierre noire - sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 355