Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 18/04/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

COROT Jean-Baptiste Camille


Ecole française

Album
Carnet cartonné en papier rouge à dos de papier blanc composé de 2 feuilles de garde + 49 feuillets offrant 47 dessins ou pages de croquis (Paysages idéalisés, paysages, figures).

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 8706, Recto

LOCALISATION :
inconnue (manquant au récolement)

ATTRIBUTION ACTUELLE :
COROT Jean-Baptiste Camille

TECHNIQUES :
Mine de plomb, H. 00,141 m ; L. 00,092 m. Feuillets coupés entre les feuillets 8-9, 14-15, 25-26, 27-28, 40-41, 42-43, 43-44.
H. 00,141m ; L. 00,092m

HISTORIQUE :
Circonstances et date : l'œuvre a disparu du département des Arts graphiques du musée du Louvre avant le 21 septembre 1950 (date à laquelle sa disparition a été constatée), dans des circonstances inconnues (non précisées dans les documents que nous avons à notre disposition la concernant). Récolements : signalé manquant le 21 septembre 1950, absent aux récolements du musée du Louvre depuis 1950-1951. Historique : Cette œuvre appartient aux collections nationales françaises : Cette œuvre appartient aux collections nationales françaises après avoir été léguée par Etienne Moreau-Nélaton en 1927. Elle est inscrite sur l'inventaire règlementaire du département des Arts graphiques du musée du Louvre sous le numéro RF 8706. Autres : sur l'inventaire manuscrit du département des Arts graphiques du musée du Louvre : «Cet album est porté manquant à la date 21 sept. 1950 M. Sérullaz / manque à la date du 21 septembre 1950 MS. » / « Carnet cartonné en papier rouge à dos de papier blanc composé de 2 feuilles de garde + 49 feuillets offrant 47 dessins ou pages de croquis (Paysages idéalisés, paysages, figures). Feuillets coupés entre les feuillets 8-9, 14-15, 25-26, 27-28, 40-41, 42-43, 43-44. / Catalogué par Robaut, ouv. cité p. 89, sous le n° 3046 carnet 9 dans une gaine identique à celle des précédents. Sur l'étiquette : « Album de Corot 9 / Collection Moreau-Nélaton». Figure dans A. Robaut, L'oeuvre de Corot : catalogue raisonné et illustré, précédé de L'histoire de Corot et de ses oeuvres / par Etienne Moreau-Nélaton. - Paris : L. Laget, 1965, cité au n° 3046, p.89
Dernière provenance : Moreau-Nélaton, Etienne
Mode d'acquisition : legs
Année d'acquisition : 1927


COMMENTAIRE :
Figure dans A. Robaut, L'œuvre de Corot. Catalogue raisonné et illustré par Alfred Robaut précédé de L'Histoire de Corot et de ses œuvres par Etienne Moreau-Nélaton, ornée de dessins et de croquis originaux du maître, Paris, H. Floury, 1905, tome quatrième p.89, n°3046 : «Carnet 9 (I) - 66 feuillets (vers 1855-65). Croquis : Une mère avec deux enfants - Paysan travaillant dans les champs - Pêcheuse au bord de la mer - Charrette de foin - Chevaux en liberté - Une paysanne gardant sa vache - Silhouette de décor (Hamlet) - Vache - Liseuse - Figures et compositions diverses. Notes diverses (passim) : Considérations sur l'art : « Que votre sentiment seul vous guide... » (voir tome I, page 165). Deux itinéraires : 1° Rodrigues, 9 septembre ; Argenteuil, 25 septembre ; Coulommiers, le 19 ; Osny, Auvers. Un dimanche à Mantes. - 2° 10, Marly ; 12, Coulommiers ; 19, Paris ; 20, Mantes ; 25 Argenteuil. Ce carnet fait partie de la collection A. Robaut. (I) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages 181 et 189 tome premier, p165 : «Quelques notes jetées sur la garde d'un de ses albums (I) sont, à ce point de vue, le résumé de sa doctrine : Que votre sentiment seul vous guide. Seulement, comme nous ne sommes pas de simples mortels, nous sommes sujets à l'erreur : écoutez les observations ; mais ne suivez que celles que vous comprendrez et qui doivent se fondre dans votre sentiment. - Fermeté : docilité. - Suivez vos convictions. Il vaut mieux n'être rien que d'être l'écho d'autres peintures. Comme dit le sage, quand on suit quelqu'un, on est toujours derrière. Le beau dans l'art, c'est la vérité baignée dans l'impression que nous avons reçus à l'aspect de la nature. Je suis frappé en voyant un lieu quelconque. Tout en cherchant l'imitation consciencieuse, je ne perds pas un seul instant l'émotion qui m'a saisi. Le réel est une partie de l'art ; le sentiment complète. Sur la nature, cherchez d'abord la forme ; après, les valeurs ou rapports de tons, la couleur et l'exécution : et le tout soumis au sentiment que vous avez éprouvé. Ce que nous éprouvons est bien réel. Devant tel site, tel objet, nous sommes émus par une certaine grâce élégante. N'abandonnons jamais cela et, en cherchant la vérité et l'exactitude, n'oublions jamais de lui donner cette enveloppe qui nous a frappés. N'importe quel site, quel objet ; soumettons nous à l'impression première. Si nous avons été réellement touchés, la sincérité de notre émotion passera chez les autres... » (I) Carnet 9

INDEX :
Collections : Moreau-Nélaton, Etienne
Techniques : mine de plomb

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 22, p. 262