Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 17/09/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOSCOLI Andrea


Ecole florentine

Groupe de cinq femmes dansant en ronde

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 667, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII760
MA746

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t.III W65

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOSCOLI Andrea

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, pinceau et lavis brun. Annotation à la plume et encre brune, en bas à gauche : 'Andrea Boscholi Fiorentin'. Dessin restauré
H. 00,183m ; L. 00,232m

HISTORIQUE :
Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marques du Conservatoire (L.2207) et du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.98, chap. : Ecole florentine, carton 5. (...) Num¿ro : 746. Nom du ma¿tre : Idem [[ Boscoli Andrea /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 10. D¿signation des sujets : Cinq femmes dansent en rond. Dessin à la plume et lavé. Dimensions : H. 18,5 x L. 23,5cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
A. Forlani ('Andrea Boscoli', dans Proporzioni, IV, 1963, p.157, n°218) rapproche ce dessin d'une série de feuilles illustrant des thèmes littéraires et mythologiques tirés des Métamorphoses d'Ovide ; F. Viatte (dans Dessins baroques florentins du Musée du Louvre, par F. Viatte et C. Monbeig Goguel, Paris, Musée du Louvre, 1981-1982, n° 32) ajoute à cette série quatre autres feuilles du Louvre (Inv. 11690, 11695, 11706, 12229), proposant une identification du sujet comme 'Danse des Heures' et le considère conçu pour l'arrière plan de l'Inv. 666. Elle le rapproche d'une peinture 'Les Muses et les Piérides' du Musée de Breslau (Inv. VIII, 1136). N. Bastogi (cat. exp. Magnificenza alla corte dei Medici. Arte a Firenze alla fine del Cinquecento, Florence, Palazzo Pitti, 1997-1998, n° 245) le date de la maturité de l'artiste et le rattache au groupe de 'Naïades dansant' d'une des lunettes que Boscoli a peint à fresque en 1592 au salon de Villa della Seta à Corliano. Bastogi affirme que le dessin du Louvre dérive de la fresque 'Danse des Dryades' de Rosso Fiorentino à Fontainebleau.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Fontainebleau, château, oeuvre en rapport, Corliano, Villa della Seta, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Breslau, oeuvre en rapport
Personnes : Ovide+
Sujets : naïade - Allégorie des Heures - Métamorphoses, d'Ovide - muses - Dispute des Muses et des Piérides - Danse des Dryades, de Rosso Fiorentino - Les Muses et les Piérides, d'Andrea Boscoli - danse
Techniques : encre brune - lavis brun - pinceau - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 117