Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 02/10/2009 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

SALVIATI Francesco


Ecole florentine

Bacchanale

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 647, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII7989
MA7495

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t.I, U167

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après SALVIATI Francesco
Ph. Pouncey (note ms)

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Copie d'après BONACCORSI Piero
Attribué à BONACCORSI Piero

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc, sur papier jaune. Collé en plein.
H. 00,205m ; L. 00,197m

HISTORIQUE :
F. P. Le Tessier de Montarsy ; son annotation à la plume et encre brune au verso (L. 1821) - acquis pour le Cabinet du roi ; paraphe de J.-R. de Cotte (L.1964) ; marques de la Commission du Museum (L.1899) et du Conservatoire (L.2207).
Dernière provenance : Texier de Montarcy, Laurent
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.5, p.955, chap. : Ecole italienne E, carton 63. (...) Num¿ro : 7495.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 490. D¿signation des sujets : La Marche de Silène, dessin lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 20,5 x L. 19,5cm. Origine : Idem & Collections ancienne et de Montarsis /&.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD37

COMMENTAIRE :
Identifié par Ph. Pouncey (note ms au verso du montage) comme une copie d'après la feuille représentant une 'Bacchanale' conservée à Vienne (Albertina, Graphische Sammlung, Inv. Nr. 446), reconnue par lui-même comme un original de F. Salviati (voir L. Mortari, 'Francesco Salviati', Rome, 1992, n° 445, cf. n° 553). Selon C. Monbeig Goguel ('Inventaire général des dessins italiens, I : Maîtres toscans nés après 1500, morts avant 1600, Vasari et son temps', Paris, 1972, n° 167) le dessin du Louvre serait une reproduction fidèle de l'étude de l'Albertina, sauf pour la frise en arc de cercle ajoutée dans la partie supérieure de la feuille, ce qui montre que cette composition devait être pensée pour la décoration d'un plat. La spécialiste a par ailleurs remarqué que tant la feuille du Louvre que celle de l'Albertina étaient autrefois attribuées à Perino del Vaga, en raison de leurs évidentes relations stylistiques avec les dessins de cet artiste et de leurs rapports plus directs avec une étude préparatoire de Perino pour la 'Cassetta Farnese' conservée au Louvre (Inv. 593). A rapprocher aussi d'un autre dessin traditionnellement attribué à F. Salviati, conservé à Vienne (Albertina, Graphische Sammlung, Inv. Nr. 492) - C. Monbeig Goguel, cit.

INDEX :
Collections : Montarcy, Laurent Texier de - Cabinet du Roi
Lieux : Vienne, Albertina, Graphische Sammlung, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Bacchus - Aldobrandini, famille+
Sujets : bacchanale - MYTHOLOGIES - Cassetta Farnese, de Manno Sbarri
Techniques : encre brune - lavis brun - papier jaune - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 114