Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 19/11/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PRUD'HON Pierre Paul


Ecole française

Le Premier Baiser de l'Amour (J.-J. Rousseau, Julie ou la nouvelle Héloïse)

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 1455, Recto

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B2052

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PRUD'HON Pierre Paul

TECHNIQUES :
Plume et encre noire et grise, lavis gris, gouache blanche sur papier blanc jauni.
H. 00,113m ; L. 00,082m

HISTORIQUE :
Louis-Joseph-Auguste Coutan (1779-1830) ; ses héritiers, Hauquet (exp. 1874), Schubert et Milliet ; don en 1883 (L. 1886 a).
Dernière provenance : Coutan-Hauguet-Schubert-Milliet
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1883


COMMENTAIRE :
Le Premier Baiser de l'Amour (J.-J. Rousseau, Julie ou la nouvelle Héloïse, Ire partie, lettre XIV), entre 1792 et 1799. 'Célèbre, le dessin du Louvre offre une technique complexe, où la gouache blanche en lavis très dilué estompe le fond de bosquet en lui conférant un aspect bleuté.' (Grand-Palais, 1997-1998) 'Il s'agit du dessin final pour une illustration de 'La Nouvelle Héloïse', d'après lequel Copia exécuta la gravure en sens inverse. Une 'première pensée', (...), appartenait à Auguste-Joseph Carrier (aujourd'hui non localisée) (Guiffrey, 1924, p. 411 n° 1069). Guiffrey (1924, p. 411, notice du n° 1068) mentionne un dessin passé à la vente Dugléré, 1er février 1853, n° 64 : 'Julie et Saint-Preux' (...).' (S. Laveissière, Musée du Louvre, Cabinet des dessins - Inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, R.M.N., n° 2052, p. 553, 554). Cette scène est la première d'une série de six illustrations du texte de Rousseau. On retrouve les même visages dans plusieurs oeuvres de Prud'hon : l'épouse du graveur Jacques-Louis Coppia servit de modèle au personnage de Claire d'Orbe, et les traits de Julie se retrouvent dans la femme en pleurs de 'l'Amour réduit à la raison', un dessin (perdu) exécuté en 1793 pour le Comte d'Arlet et connu par une gravure de Coppia. (L.-A. Prat in cat. exp. 'David, Delacroix and Revolutionary France, drawings from the Louvre', New York, Morgan Library & Museum, 2011, n° 6)

INDEX :
Collections : Coutan-Hauguet-Schubert-Milliet, collection - Coutan, Louis Joseph Auguste
Personnes : Chevalier Saint-Preux - Julie - Héloïse - Rousseau, Jean-Jacques+ - Rousseau, Jean-Jacques, inspiré par - Copia, Jacques-Louis, gravure en rapport - Carrier, Auguste-Joseph, collection particulière, oeuvre en rapport - Dugléré, collection particulière, oeuvre en rapoort - Orbe, Claire d' - Lespinasse, Auguste-Louis-César Hippolyte Théodore de, comte d'Arlet (1759-1814)+
Sujets : Rousseau, Jean-Jacques, Julie ou La Nouvelle Héloïse
Techniques : encre noire - encre grise - gouache blanche - lavis gris - papier blanc - rehauts de gouache blanche - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 19, p. 115