Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/02/2007 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

INGRES Jean Auguste Dominique


Ecole française

Raphaël et la Fornarina

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 1448, Recto

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G5028

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
INGRES Jean Auguste Dominique

TECHNIQUES :
Mine de plomb et rehauts de blanc (oxydations). Signé et daté à la mine de plomb à droite à mi-hauteur : 'Ingres fecit/1825'. Trois traits d'encadrement à la mine de plomb. Annotation en haut vers le centre : 'RAPHAÓL ET LA FORNARINE'. Restauré en 1999
H. 00,180m ; L. 00,145m

HISTORIQUE :
Coutan - Hauguet - Schubert - Milliet ; don au Louvre en 1883.
Dernière provenance : Coutan-Hauguet-Schubert-Milliet
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1883


COMMENTAIRE :
'L'admiration d'Ingres pour Raphaël (cf. Inv. RF 1449) se traduisit par une suite de petits tableaux qu'il consacra au thème des amours du 'divin' peintre pour son modèle préféré, une belle boulangère. On compte au moins cinq tableaux sur ce thème, le premier en date (1813), conservé au musée de Riga, ayant disparu en 1941. Enlaçant son modèle, le maître se détourne de lui, comme s'il lui préférait son image peinte. Selon les versions, l'assistant du peintre, Jules Romain, apparaît ou non à l'arrière-plan ; c'est également le cas dans notre dessin. Ici, comme dans plusieurs des tableautins, apparaissent dans l'atelier des oeuvres célèbres de Raphaël : la 'Transfiguration' à l'extrême-droite, le 'Portrait de Baldassare Castiglione' en haut à droite et, en dessous, le 'tondo' de la 'Vierge à la chaise'. Daté de 1825, le dessin fut exécuté après le retour d'Ingres à Paris, et donné à son ami Coutan. Méjanès ('Petit Journal' de l'exposition 'Revoir Ingres', Paris, Louvre, 1980, p. 3) y voit comme un pendant, tracé ultérieurement, (du dessin Inv. RF 1449). Ingres avait aussi pensé à une composition où Raphaël, debout, appuyé sur l'épaule de sa maîtresse, en contemple le portrait (Vigne, 1995-2, nos 903 à 907 ; la figure de Raphaël y est posée par un modèle féminin).' (L.-A. Prat, 'Ingres', Paris, Musée du Louvre, 5 Continents éditions, 2004, (Cabinet des dessins ; 4), n° 21, p. 82).

INDEX :
Collections : Coutan-Hauguet-Schubert-Milliet, collection
Lieux : Riga
Personnes : Raphaël - Fornarina, La - Castiglione, Baldassare - Giulio Romano+ - Romain, Jules+
Sujets : Santi, Raffaello, Madone à la chaise - Transfiguration, de Raffaello Santi - Santi, Raffaello, Portrait de Balthazar Castiglione
Techniques : rehauts de blanc - mine de plomb

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 19, p. 115