Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 15/11/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

DUYTS Gustave den


Ecole flamande

Portrait du roi de France, Charles V, recevant une bible
Charles V reçoit la Bible de Jean de Vaudetar

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures, collection du Musée d'Orsay
RF 854, Recto

LOCALISATION :
dépôt Versailles, Musée National du Château de Versailles

ATTRIBUTION ACTUELLE :
DUYTS Gustave den

TECHNIQUES :
Miniature à la plume, encre noire, gouache, lavis et or sur vélin. Au verso du montage, au crayon : Inv. Dess 663 / MV 5050 ; cachet du musée de Versailles : n° 1215.
H. 00,287m ; L. 00,225m

HISTORIQUE :
Don du ministère des beaux-arts pour être déposé au musée de Versailles, juin 1879. Dépôt au musée national du château de Versailles à une date inconnue (n° MV 5050 ; ID 663 ; Inv. Dess. 663). Vu au récolement des 18 avril et 10 octobre 2013 (CRDOA).
Dernière provenance : Direction des Beaux-Arts
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1879


COMMENTAIRE :
D'après une ancienne miniature. La Bible historiale de Jean de Vaudetar est un manuscrit de la bible enluminé datant de 1372 conservé au Musée Meermanno de La Haye. Jean de Vaudetar, chambellan du roi Charles V, commande une bible historiale enluminée. Le livre est copié par le copiste Raoulet d'Orléans. Il en fait don à son roi le 23 mars 1372. Celui-ci fait ajouter par son peintre officiel Jean Bondol, appelé aussi Hennequin de Bruges, en frontispice, une miniature pleine page représentant son peintre faisant cadeau de la bible au roi.

INDEX :
Lieux : La Haye, Musée Meermanno, oeuvre en rapport
Personnes : Charles V, roi de France - Vaudetar, Jean de - Raoulet d'Orléans+ - Bondol, Jean+ - Hennequin de Bruges+
Sujets : Bible historiale de Jean de Vaudetar
Techniques : encre noire - gouache - lavis - or - miniature sur vélin - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 19, p. 70