Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 19/02/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHER François


Ecole française

Aurore et Céphale

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 782, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
HDLS365

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHER François

TECHNIQUES :
Plume encre brune, pierre noire et estompe, rehauts de craie. Restauré en 2003.
H. 00,240m ; L. 00,420m

HISTORIQUE :
Maurice König, marques au verso (L. 1587 et L. 158) ; A. -Ch. -H. His de La Salle (L. 1333) ; Etats des dessins... His de La Salle..., n°365 (Boucher) - Don en 1878.
Dernière provenance : His de la Salle, Aimé-Charles-Horace
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1878


COMMENTAIRE :
'Peintre d'histoire, François Boucher a brillamment illustré pendant toute sa carrière la mythologie antique dans des tableaux, des tapisseries et des illustrations de livres. Autour de 1750, la manufacture de Beauvais lui a ainsi demandé les cartons de la tenture des Amours des Dieux. Peut-être a-t-il à cette occasion réfléchi au sujet illustré ici, mais ce dessin se situe un peu plus tard, vers 1755. L'artiste, fortement tributaire de son intérêt accru pour l'art de Rembrandt, cherche alors à créer des effets d'ombre qui dramatisent ses compositions. Un examen attentif montre que la construction claire donnée par le tracé précis de la plume, vient se superposer de manière très originale à une composition d'ensemble largement mise en place à la pierre noire estompée. La profondeur des ombres donne au dessin une couleur et des contrastes que Boucher recherche en ces années 1750-1760 pour répondre à la demande de ses graveurs, en train de mettre au point d'après ses dessins la gravure en manière de lavis. L'aisance de la mise en page de ses tableaux comme Le Char d'Apollon à Fontainebleau ou le Lever et le Coucher du Soleil de Londres (Wallace collection) se retrouvent dans cet Enlèvement de Céphale par l'Aurore (Eos), traité entièrement sur la diagonale et vu partiellement de dessous. Dans un mouvement de torsion caractéristique de l'artiste, l'Aurore 'portée sur un char de pourpre trainé par deux chevaux à la robe safranée' se retourne pour retenir Céphale enlevée contre son gré. Au-dessus d'elle sa soeur Artémis Séléné tient encore déployés les voiles de la nuit que les putti dispersent. La nymphe du premier plan, survolant deux personnages endormis, apporte à l'ensemble une touche de fantaisie' (Françoise Joulie dans cat. exp. Oeuvres d'art du Musée du Louvre à Thessalonique. L'Europe et les mythes grecs : Dessins du Musée du Louvre, XVIe - XIXe siècles, par C. Loisel, Thessalonique, Fondation Teloglion, Aristotle Université de Thessalonique, 12 Octobre 2012 - 27 Janvier 2013, n° 40). Voir aussi : Pierre-Paul Léonce Both de Tauzia, 'Notice des dessins de la collection His de La Salle, exposés au Louvre', Paris, 1881 ; Jean Guiffrey et Pierre Marcel, 'Inventaire général des Dessins du Musée du Louvre et du Musée de Versailles, Paris, 1908, II, n° 1362 ; Pierre Lavallé, 'Quatorze dessins de Francois Boucher', Paris, 1942, n° XIII ; Jean-Richard Pierrette, 'Francois Boucher, gravures et dessins provenant du cabinet des dessins et de la collection Edmond de Rothschild au musée du Louvre', Paris, 1971, n° 109; Alexandre Ananoff et Daniel Wildenstein, 'Francois Boucher', Lausanne-Paris, 1976, I, n° 291/1 ; Denis Sutton, 'Francois Boucher', Metropolitan Art Museum, Tokyo, 1982, n° 110 ; Françoise Joulie et Jean-François Méjanès, 'Francois Boucher hier et aujourd'hui', Paris, 2003, n° 63.

INDEX :
Collections : His de la Salle, Aimé-Charles-Horace - König, Maurice
Lieux : Londres, Wallace Collection, oeuvre en rapport, Fontainebleau, Musée National du Château, oeuvre en rapport
Personnes : Aurore - Céphale - Séléné - Rembrandt, Harmensz van Rijn+
Sujets : MYTHOLOGIES - Céphale enlevé par l'Aurore
Techniques : encre brune - estompe - pierre noire - rehauts de craie - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 19, p. 64