Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 21/10/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BARBIERE Domenico del


Ecole florentine

Evêque guérissant un malade

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 562, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
HDLS145

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BARBIERE Domenico del

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
BARBIERE Alessandro del

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Copie d'après ROSSO FIORENTINO
A. E. Caroll, 1967

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, pierre noire avec rehauts de blanc sur papier lavé de beige. Annotation à la plume et encre brune, en bas au centre : 'Domenico Florentino'. Pliure verticale.
Forme : cintrée
H. 00,310m ; L. 00,260m

HISTORIQUE :
A. -Ch. -H. His de La Salle (L. 1333) ; Etats des dessins à His de La Salle à, n° 145 (Domenico del Barbiere) ; don au Louvre en 1878 ; marque du musée (L.1886a).
Dernière provenance : His de la Salle, Aimé-Charles-Horace
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1878


COMMENTAIRE :
Cité pour la première fois par H. Geymüller (Raffaello Sanzio studiato come architetto, Milano, 1884, fig. 54), le dessin était connu à tort comme 'les funérailles de Raphaël' (D. Gnoli, 'La casa di Raffaello', dans Nuova Antologia, 1887, III, pp. 401-23), car sur le fond de la scène est représentée la maison romaine de Raffaello Sanzio (M. L. Casanova, dans 'Aspetti dell'arte a Roma prima e dopo Raffaello', Roma, 1984, p.160). E. A. Carroll (The drawings of Rosso Fiorentino, New York et Londres , 1976, II, p. 250) considère que le dessin est une copie d'un dessin perdu de Rosso Fiorentino pour une composition qu'il n'a jamais réalisé, et rejette l'attribution à Domenico del Barbiere. Il rapproche la feuille des deux autres feuilles (Florence, Galleria degli Uffizi, n. 444 ; Rome, Gabinetto Nazionale delle stampe, Inv. 125607) en relation avec le 'Christ en gloire' de Rosso de la cathédrale à Città di Castello, pour la présence de l'enfant nu tenant un chien. L'architecture du deuxième plan est liée à un autre dessin avec 'Saint Roch guérissant des pestiférés' (Musée du Louvre, Inv. 10317), qu'il attribue au même artiste que la feuille en question (Carroll, op. cit. p. 251). Pour la composition générale de la scène, Carroll souligne la relation avec la 'Pietà' de Rosso (église San Lorenzo à Borgo Sansepolcro). Il le propose une datation de la feuille vers la fin de 1527, après le voyage de Rosso à Rome et avant la commande de Borgo Sansepolcro (op. cit. p. 252).

INDEX :
Collections : His de la Salle, Aimé-Charles-Horace - Paignon-Dijonval
Lieux : Florence, Rome, Rome, Gabinetto Nazionale delle Stampe, oeuvre en rapport, Città di Castello, cathédrale, Sansepolcro, San Lorenzo, Città di Castello, Rome, maison de Raffaello Santi, Sansepolcro, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Santi, Raffaello+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Saint Roch bénissant des pestiférés - Evêque guérissant un malade - Christ en gloire, par Rosso Fiorentino - Pietà, par Rosso Fiorentino
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - rehauts de blanc - plume - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 19, p. 49